ELLE France

LE SEXE DU RAP

Voilà, c’est dit. Dès la première ligne de son essai, Sylvain Bertot annonce la couleur. « Tant pour ses textes que pour son imagerie, il a pour réputation d’être épouvantablement misogyne, et de ne mettre en scène la femme que sous la forme dégradante de la femme objet. » Sorti des marges pour devenir la musique la plus populaire du monde, inondant la planète de ses codes vestimentaires tantôt street, tantôt bling, récupéré par l’industrie du luxe, le rap continue donc, plus qu’aucun autre courant musical, de traîner une réputation méchamment machiste. « C’est en partie vrai, explique l’auteur. Mais se limiter à ce stéréotype, c’est gommer les pionnières qui, dans l’ombre, ont contribué à l’apparition du rap. C’est aussi oublier toutes celles

Vous lisez un aperçu, inscrivez-vous pour en lire plus.

Centres d'intérêt associés

Plus de ELLE France

ELLE France2 min de lecture
Beauté Flottez Maintenant !
À DÉFAUT DE VOYAGER et de s’offrir un bain dans la mer Morte ou dans le lac Retba au Sénégal, on peut désormais flotter à deux pas de chez soi. Des instituts et des spas proposent des bains flottants avec une eau très salée, chauffée à 35 °C, dans la
ELLE France1 min de lecture
Coup De Cœur L’amour Réinventé
ANÉANTIE PAR LA MORT D’EMMANUEL, Tara est une femme brisée. Son mari, dont elle avait fait une digue contre la mémoire de ses origines, a disparu, et Tara est livrée en pâture aux souvenirs. Ce passé si douloureux qu’elle peut à peine y survivre, Nat
ELLE France2 min de lecture
On Dévore Ces Drôles De Drames
ROBERT, PSYCHOTHÉRAPEUTE ET ESSAYISTE, ne supporte plus de voir ses patients faire du surplace, s’enfoncer dans leurs malheurs. « Tous ces discours du genre “il faut prendre du recul, se recentrer sur soi, accepter l’échec”, c’est de la gnognote. » I