Le français dans le monde

« ENSEIGNER: UNE VRAIE RÉVÉLATION! »

Ce n’était pas facile de dire non à ma grandmère. Si adorable mais en même temps tellement imposante dans sa façon de m’obliger à utiliser le français chaque fois que je lui rendais visite. Je n’avais que 4 ou 5 ans et elle insistait pour que je lui réponde dans la langue qu’elle a toujours utilisée avec ses propres enfants, mon père et ma tante. Mais elle recevait à chaque fois comme réponse le seul mot que j’avais bien appris: « jamais ». Un mot qui la contentait néanmoins car elle avait cette intuition d’enseignante que le germe du français était déjà semé dans la tête de sa petite-fille…

Pour ma grand-mère, prof de français dans une école confessionnelle pour

Vous lisez un aperçu, inscrivez-vous pour en lire plus.

Plus de Le français dans le monde

Le français dans le monde3 min de lecture
Alain Rey Collectionneur Et Passeur De Mots
Le dossier de ce numéro consacré à l’enseignement et à l’apprentissage du lexique est né d’une volonté de rendre hommage à Alain Rey et d’illustrer cette complicité avec notre revue. Alain Rey (1928-2020), au-delà des sommes lexicographiques que repr
Le français dans le monde2 min de lecture
Un Long Et Tumultueux Passé
« Tunis était une ville où les communautés cohabitaient harmonieusement, disait l’un de ses enfants, le couturier Azzedine Alaïa (1935-2017). C’était un mélange très heureux. Je ne connaissais ni le mot “racisme” ni la différence entre les religions.
Le français dans le monde2 min de lecture
Poches Francophones
La connivence aimante d’un fils, universitaire, avec sa mère. Entre eux deux, beaucoup de tendresse et un bel amour maternel et filial, et la lecture du roman de Balzac, La Peau de chagrin. Rachid Benzine, Ainsi parlait ma mère, Points Seuil Encourag