Côté Est

Sölden SUR LA CRÊTE

sur une faille géologique, dans le massif du Gaislachkogl, à 80 kilomètres d’Innsbruck. Pour y accéder, il faut emprunter deux téléphériques depuis la station de Sölden. Le second, très design, ainsi que le terminus sont. Le restaurant ice Q y figurait la clinique où travaillait la James Bond Girl interprétée par Léa Seydoux et la route verglacée en lacets a servi à la poursuite inaugurale. 007 Elements, commandité par le propriétaire du restaurant et des téléphériques, est le premier édifice consacré à l’agent secret – le seul au monde jusqu’à aujourd’hui. C’est donc Johann Obermoser qui a conçu ce bloc de béton brut qui perce la crête de la montagne et projette ses deux extrémités au-dessus du précipice. Un étroit goulet mène jusqu’à deux portes monumentales noires en acier. Elles s’ouvrent sur un couloir où défilent les génériques de films de 007. Imperceptiblement, le parcours amène le visiteur toujours plus profondément dans la montagne. L’air est glacé. La relative obscurité est sporadiquement déchirée par des ouvertures plein cadre sur le massif et les pics environnants, révélant des vues panoramiques fascinantes. De la terrasse de la Plaza, la perspective est à couper le souffle. Se succèdent neuf galeries interactives, dont une circulaire tapissée de miroirs et d’écrans, une autre immense, sans fenêtre, qui rappelle le QG souterrain du MI6, où l’on découvre les gadgets « jamesbondesques » et quelques secrets de fabrication des décors. L’illusion est parfaite. Pas besoin d’être amateur pour apprécier la beauté et la puissance du lieu et de cette architecture minimale. Pour jouir encore des vues extraordinaires, avant de redescendre à Sölden, une vodka-martini ou un déjeuner s’impose au ice Q. Dans la station, le 5 étoiles Bergland loue la suite où Daniel Craig séjournait pendant le tournage.

Vous lisez un aperçu, inscrivez-vous pour en lire plus.