Lire

SOIS BÊTE ET TAIS-TOI

Cet essai sur la généalogie de la bêtise bourgeoise a fait grincer quelques dents (pas toutes élimées). Toutes les vérités (quand bien même elles ne seraient queun « je » critique radical (auquel on identifie l’auteur) s’adresse à un « tu » pluriel (dans lequel François Bégaudeau se reconnaît parfois). Ce « tu » est une hydre incarnant des individus dont le dénominateur commun est d’avoir voté Macron en 2017 et d’être des bourgeois, modernes, libéraux, affectant d’être cool, ouverts, progressistes, diversitaires, lâches aussi. L’essai (ou le pamphlet) vise juste au moins en ce qu’il rappelle à certains que les rapports de classes – pour ne pas dire la lutte des classes – structurent nos manières de vivre et de penser. La bêtise bourgeoise commence notamment lorsque la fausse conscience du monde se fait source des normes éthiques. Pour elle […] La morale bourgeoise (avec ses tautologies, ses truismes, etc.) se fait alors outil d’oppression, le sociétal faisant écran au social. Au final, le « je » confond ce « tu » qui et refuse de penser. « Je » n’était pas venu dialoguer avec « tu », mais mettre les points sur les « i », appeler un chat un chat, faire comprendre qu’on ne s’en sortira pas si l’on continue de se voiler la face et à vivre dans le déni.

Vous lisez un aperçu, inscrivez-vous pour en lire plus.

Plus de Lire

Lire3 min de lecture
La Nage En Partage
Byron, Kafka, Pouchkine, Flaubert, Gide, London, mais aussi Mishima, Walt Whitman et Zelda Fitzgerald, autant de noms qu’unissent, outre leur statut d’écrivain, la passion du crawl et de la brasse, et cet amour immodéré pour l’ « étonnante douceur de
Lire1 min de lecture
Bizarreries Biologiques
Dans la nature, il y a des dilemmes mais n’oublions pas les paradoxes! C’est à eux que HumenSciences consacre un ouvrage signé de deux médailles d’argent du CNRS, Frédéric Thomas et Michel Raymond, respectivement chercheur en biologie de l’évolution
Lire1 min de lecture
Délicate Et Saine
Des publicités pour lessives et assouplissants aux pots de yaourt onctueux, « des sucreries jusqu’au conseil en entreprise », nous dit Anne Dufourmantelle, la notion de douceur est devenue argument de vente et, partant, s’est retrouvée viciée, perdan