Lire

Dernière revue française

Patrice Jean n’est pas un écrivain du bonheur à la Jean d’Ormesson. Depuis quatre livres, ce chauve goguenardil a beaucoup été comparé à Houellebecq. En lisant son nouveau roman, on a surtout pensé à Flaubert (celui de et de la correspondance). Que raconte ? Antoine Jourdan est un homme entre deux âges qui vit chichement dans le quartier de la Grand’Mare, à Rouen. Père divorcé, un peu paumé, un peu ronchon, attaché aux livres et autres choses d’antan, il anime avec un copain de jeunesse la revue littéraire gazette pointue qui ne compte qu’une centaine d’abonnés. Entre deux saillies drolatiques contre l’époque, le narrateur brosse une galerie de portraits qui font le sel du livre, tels sa maîtresse Caroline, crispante et émouvante, ou le savoureux Eugène Rémy, bouquiniste atrabilaire dont la librairie s’appelle Mort à crédit… Quand on aime les moralistes du xviie siècle, Bloy, Léautaud et Blondin, on est ici comme chez soi. À lire en charentaises avec une bonne pipe, après s’être sagement calfeutré dans sa chambre.

Vous lisez un aperçu, inscrivez-vous pour en lire plus.

Plus de Lire

Lire4 min de lecture
Trois Griffes Atypiques À La Loupe
L’écriture de Charles Péguy, poète, écrivain, essayiste, est caractéristique par sa raideur, la lenteur, l’application systématique. Le geste est contenu à l’extrême et révèle une personnalité très rigoureuse qui s’appuie sur des principes et ne lais
Lire1 min de lecture
La France Des Villes Moyennes
Nous l’attendions depuis l’automne, le voilà enfin en ligne [accessible grâce au QR code ci-contre]. Intitulé La France des villes moyennes, ce recueil – issu du concours de nouvelles portant le même nom et organisé par La Fabrique de la Cité – compo
Lire6 min de lecture
La Constance De La Romancière
Rencontrer une ou un auteur « à distance » amène fatalement son lot d’angoisses. Quand l’écrivaine en question n’a jamais accordé d’entretiens à un média français, et n’est même jamais venue en France – où elle est pourtant lue par 800 000 fidèles de