MilK

De l’architecture à la gastronomie en passant par l’éducation, MilK est allé à la rencontre de ceux qui ont décidé de changer la donne en s’engageant dans une voie plus durable. Forts de leurs initiatives, ils nous donnent ici quelques clés pour mettre nous aussi du vert dans nos vies.

La prise de conscience écologique se généralise enfin. Le vert déteint sur la majorité des partis politiques et imprègne les esprits de l’ensemble de la société. Le regard porté sur nos propres enfants aiguise bien souvent la conviction de la nécessité d’un avenir meilleur, ou tout au moins pas pire. Cette nouvelle génération, elle, a les yeux grands ouverts sur les problématiques environnementales et climatiques. Biberonnée au développement durable, elle a la conscience verte chevillée au corps. En famille, l’enjeu est de taille : inculquer à nos enfants la nécessité de soigner la planète. Alors, comment les faire grandir dans un environnement imprégné de ces valeurs de respect de la nature et de leur écosystème ? Tips concrets.

Vivre plus vert

Habiter un éco-logis

L’architecte Thomas Walter a grandi en lisière de forêt avant de devenir citadin. De cette enfance est né un besoin de créer par l’habitat une transition entre le contemporain et l’essence de la nature, d’importer une force citadine dans un contexte rural. Avec son studio Atelier Ordinaire, il s’est donné des règles simples : glaner les informations sur le terrain et être dans l’acceptation totale du sol et de l’environnement. Bannir les matériaux pétrochimiques et travailler essentiellement avec le bois, traité à l’huile naturelle. Utiliser des pieux métalliques, destinés à ne pas défigurer le terrain, pour les fondations. Assurer l’isolation avec fibre de bois et ouate de cellulose, biosourcées et recyclables. « Ce n’est pas du snobisme, mais quand on commence à s’intéresser à ces matériaux vertueux, on comprend l’intérêt et l’impact que cela peut avoir », explique l’architecte. De grandes ouvertures à châssis fixes jouent les tableaux végétaux, dépressurisant l’espace et offrant, notamment dans les chambres d’enfants, une fenêtre vers l’imaginaire. Ses maisons, passives, ne nécessitent que très peu de chauffage : les espaces ouverts se contentent aisément d’un poêle à bois et de la chaleur générée

Vous lisez un aperçu, inscrivez-vous pour en lire plus.

Plus de MilK

MilK6 min de lecture
Le Handicap S’expose
En septembre dernier, à l’occasion de la rentrée des classes, la marque Kiabi lançait une campagne de publicité qui a fait parler d’elle. La raison ? Parmi les enfants souriants et portant des tenues colorées se trouvait un petit garçon en fauteuil r
MilK5 min de lecture
Beatrice Alemagna
Si elle est née et a grandi à Bologne en Italie, Beatrice Alemagna a fait de Paris sa ville d’adoption. Dans une petite ruelle à deux pas du canal Saint-Martin, l’artiste partage son temps entre création et vie de famille, maman d’Olimpia, 8 ans, et
MilK3 min de lecture
Séjourner À L’Ibiza Campo Loft, Guesthouse Perchée Sur Une Colline Au Nord De L’île. Un Lieu Magique Mis À Disposition Par Jurjen Et Selina, Hollandais Devenus Avec Leurs Trois Enfants Insulaires D’adoption.
Disponible toute l’année à la location, l’Ibiza Campo Loft est une petite maison de 80 m2 , point de chute idéal pour des vacances en famille à Ibiza. Un endroit magique posé en pleine nature à Sant Llorenç, à 30 minutes à peine de l’aéroport, dans l