MilK

Guillermo Santomà, créateur d’avant-garde, refuse les étiquettes. Incursion dans son atelier barcelonais, où il nous livre son point de vue sur ses oeuvres et son rôle de père.

C’est dans son atelier, à Cornellà, en périphérie de Barcelone, que Guillermo Santomà nous reçoit, vêtu de sa tenue de travail : une vieille veste colorée, un sweat noir à capuche relevée sur la tête, de grandes chaussures éclaboussées de peinture. Une fois le seuil franchi, l’espace s’ouvre sur un vaste entrepôt frais. Un conteneur, semblable à une tanière, abrite certaines de ses oeuvres. L’endroit est constellé de giclées de peinture, de résidus de matières postindustrielles (plastique, polystyrène,

Vous lisez un aperçu, inscrivez-vous pour en lire plus.

Centres d'intérêt associés

Plus de MilK

MilK7 min de lecture
Planète Louis Garrel
La Croisade, votre dernier long-métrage, dresse le portrait d’une jeunesse qui n’attend plus l’aval des adultes pour agir pour la planète, à l’instar de Greta Thunberg. Quelle est la genèse de ce scénario ? Le film est né dans un avion, entre New Yo
MilK7 min de lecture
Son Nom Est… Clémentine Galey
Tout commence par un constat ahurissant. Celui de la méconnaissance de ses sœurs et de ses amies face à leur propre grossesse et à l’accouchement qui les attend. Clémentine prend conscience qu’une information sans tabou autour de ce moment clé de la
MilK1 min de lecture
Éditorial
Jeu de rôles… Le thème de ce nouveau numéro trouve une résonance en chacun de nous d’une manière bien particulière. Je suis en couple depuis plusieurs décennies sans avoir cherché à travailler sur cette longévité ou même à m’illustrer en tant qu’exem