Ferrovissime

DES PETITES 030 T SUR DES TRAINS DE VOYAGEURS

Jusqu’en 1950, la ligne Chars/Magny-en-Vexin est parcourue, chaque jour, par deux allers-retours omnibus de 2 et 3 classes composés de petites voitures à deux et 3 classes, est tracé en milieu de journée. Une seule rame suffit pour assurer tous ces trains sur les 11 km comptant deux stations intermédiaires. Les horaires figurent au tableau 306 du Chaix, bien que la ligne soit affermée à la Société Générale des Chemins de fer Économiques. Pour la traction, le Dépôt de Sotteville met à disposition de la SE deux locomotives: les 3-030 TA 663 et 670. À l’époque, d’autres omnibus de l’Ouest sont remorqués par des 030. Par exemple, les MV mis en marche sur les 13 km séparant Commequiers de Croix-de-Vie-Saint-Gilles. La composition de base comprend une voiture de 50 places (a priori, une Armistice 18 à plateformes) encadrée par deux petits fourgons. Habituellement, la traction est confiée aux 3-030 TB 309 et 310. Mais, pour le plus grand bonheur des modélistes possédant la célèbre 030 dite Boërs Jouef, le livre de F. Potier sur le Dépôt de La Roche-sur-Yon (Ed. Du Cabri) nous apprend qu’en 1946, durant le levage de la 310, la 3-030 TB 118 – qui, elle, est identique au modèle H0 – est envoyée par son Dépôt Nantes-Sainte-Anne pour assurer la navette de Croix-de-Vie!

Vous lisez un aperçu, inscrivez-vous pour en lire plus.

Plus de Ferrovissime

Ferrovissime1 min de lecture
Leurs Immatriculations Uic À La Sncf
- En 1969, les voitures 4270 à 4274 sont réimmatriculées 51 87 88 40 562 à 566 (bogies PP, VL: 140 km/h). - En 1974, les ex-4271 à 4274 sont modifiées (bogies Y 26, VL: 160 km/h) et renumérotées 51 87 88 80 563 à 566 Vr. ■
Ferrovissime4 min de lecture
Les 030 TX Sont Récupérées Sur Le Port De Bordeaux
Pour les besoins de l’occupant japonais en Mandchourie, le constructeur allemand Henschel basé à Cassel fabrique neuf locomotives-tender à 3 essieux en 1942-43. L’envoi depuis le port de Hambourg s’avérant difficile du fait du blocus allié autour de
Ferrovissime1 min de lecture
Les Prototypes Des 181-200
Pour s’affranchir des frontières électriques franco-allemandes, la DB se dote entre 1960 et 1967 de huit locomotives bifréquence 15 kV 16 2/3 Hz et 25 kV 50 Hz. Formant six sous-séries (181-001 et 002, 181-103 et 104, 182-001, 182-011, 182-021 et 183