Lire

C’est pas ma faute !

Parodiant un célèbre chant de stade, on pourrait facilement dire : Mais tout le monde ne partage pas ce point de vue, àce fin lettré nous propose aujourd’hui, grâce à un ouvrage ludique et bourré d’humour, de ne plus faire de fautes – ou, du moins, d’essayer de les éviter. En pédagogue consciencieux, il nous rappelle tout d’abord les (ne pas confondre « gril » et « grill », « debout » est invariable, ne pas oublier le second « h » à « philharmonie », etc.) avant de s’attarder sur les diaboliques faux amis: le précepteur n’occupe pas les mêmes fonctions que le percepteur, et la luxation n’a pas forcément à voir avec le luxe ou la luxure – quoique… Enfin, vous fait réviser en abordant les accents, les consonnes simples ou doubles, sans oublier le cas toujours redoutable des lettres muettes bien présentes.

Vous lisez un aperçu, inscrivez-vous pour en lire plus.

Centres d'intérêt associés

Plus de Lire

Lire5 min de lecture
Le langage de la vérité UNE ANTHROPOLOGIE DU BOUT DE LA NUIT
Lorsque le dessinateur Tardi illustre les romans de Céline, il ne donne pas des visages à leurs personnages, mais des trognes. À raison : comme naguère les Indiens jivaros, Louis-Ferdinand Céline aimait à réduire les têtes pour laisser apparaître, su
Lire3 min de lecture
Nouvelle publication inédite COMME UN POISSON DANS LONDRES
Après Guerre, voilà donc Londres, second texte de Louis-Ferdinand Céline transmis au journaliste Jean-Pierre Thibaudat1 par la famille du résistant Yvon Morandat. Comme le précédent, il ne s'agit pas d'un ensemble préparé par l'auteur en vue d'une pu
Lire1 min de lecture
Je Est Une Autre
À l'instar des précédents livres de Carole Fives (Térébenthine, Tenir jusqu’à l'aube), on retrouve dans Quelque chose à te dire un zeste de fiction autobiographique, un portrait générationnel et une bonne dose de subversion. Mais de manière plus diab