Lire

Ô MA CHÈRE CASSETTE !

LES BONNES ANNÉES, CES RARES ÉLUS GAGNENT AUTANT QU’UN ASSOCIÉ-GÉRANT DE LA BANQUE ROTHSCHILD

Qui se souvient de Marcel Mithois ? Cet écrivain publié chez Julliard avait six enfants à charge et du mal à joindre les deux bouts. En 1964,(avec Jacqueline Maillan). Mille sept cents représentations plus tard, il s’offre un bel appartement dans le 8 arrondissement de Paris, ainsi qu’une Rolls avec chauffeur. Les romans ? À d’autres ! « déclarait-il désormais. Des histoires comme celle-ci, le théâtre en regorge. Les dramaturges, longtemps spoliés par la Comédie-Française, doivent une fière chandelle à Beaumarchais, qui se battit pour eux à partir de 1777, jusqu’à ce que la reconnaissance légale du droit d’auteur soit ratifiée par l’Assemblée constituante en 1791. Aujourd’hui encore, l’auteur d’une pièce touche 10 % des recettes, adaptations à l’étranger comprises. C’est pourquoi, de Beaumarchais à Mithois, tout le monde veut en être ! Quand Balzac, endetté jusqu’au cou, se mit à écrire en 1840, ce n’était pas pour la beauté du geste. Théophile Gautier se souvient l’avoir entendu raconter qu’il allait La lecture du de Jules Renard est à ce titre captivante. On y croise tout le gratin théâtral du Paris des années 1900, mais le génie littéraire (chaque nouvelle pièce de Rostand) importe moins que les revenus d’auteurs oubliés tel Alfred Capus, arriviste dont Renard moque les succès avec autant de sarcasme que d’envie.

Vous lisez un aperçu, inscrivez-vous pour en lire plus.

Plus de Lire

Lire1 min de lecture
Il Faut Rendre À César…
Assis sur sa chaise de magistrat, Jules César se fait amener Vercingétorix vaincu, et les armes sont jetées à ses pieds: ces images qui hantent depuis la Renaissance l’imaginaire européen viennent d’un unique livre, La Guerre des Gaules, rédigé par l
Lire11 min de lecture
Petits
Il referma la porte derrière elle. Il resta un long moment ainsi, sans bouger. La main sur la porte, la tête inclinée vers le sol, les lèvres entrouvertes. La femme au tailleur noir était repartie. Il tourna le verrou tout doucement. Tout était donc
Lire2 min de lecture
Le Fin Mot Du Moi
Toujours intempestif, jamais inactuel, Sören Kierkegaard est de ces penseurs qui dérangent, une sorte de Socrate scandinave qui ne lâche pas prise, l’ami peu commode qui pointe les vanités auxquelles nous nous complaisons. Philippe Chevallier propose