Lire

LA FOIRE AUX VANITÉS

Pour connaître la vie sociale d’une époque, mieux vaut s’adresser aux romanciers qu’aux historiens. Au xixe siècle, la peinture de mœurs, les couleurs locales et les intrigues sont devenues la véritable raison d’être du roman. Ceux publiés en France après 1820 instaurent un genre nouveau dont on attribue généralement la paternité à Balzac. Mais en 1824, alors que le jeune Balzac bricolait toujours des récitsun ouvrage en quatre petits volumes présentant tous les symptômes avant-coureurs du roman balzacien typique. L’auteur anonyme, un certain Étienne-Léon de Lamothe-Langon, était de treize ans l’aîné de Balzac.

Vous lisez un aperçu, inscrivez-vous pour en lire plus.

Centres d'intérêt associés

Plus de Lire

Lire1 min de lecture
3 Poches En Plus
C’est aussi à cela qu’une écrivaine se révèle: se saisir d’un sujet rebattu et le ramener à soi grâce à un récit original, parfois déroutant. Mais passionnant. Dans Un oiseau blanc dans le blizzard, l’Américaine Laura Kasischke raconte l’adolescence
Lire1 min de lecture
Sa Muse S'amuse
Dans la vraie vie, elle n’est pas l'ex-bellefille de Liberati, mais bel et bien sa compagne. Malgré leur écart d’âge (elle a 24 ans, lui en a 62), Clara Benador ne s’est pas laissé influencer par cet intimidant concubin: le roman qu'elle publie chez
Lire1 min de lecture
Être Humain À Mouans-Sartoux
Pour cette nouvelle édition, dans la commune de l’arrière-pays grassois, le Festival du Livre de Mouans-Sartoux pose la grande question qui en appelle tant d’autres avec le thème « Être humain? ». Un grand nombre d’auteurs invités participeront aux r