Classica

UN PROMÉTHÉE MUSICAL

Philosophe critique de la technologie, les écrits de Günther Anders (1902-1992) sont aujourd’huiconstitue la synthèse de ses réflexions sur les nouvelles servitudes de l’homme transformé en marchandise humaine. Sauf que l’on ignorait qu’avant de se lancer dans ces travaux, Anders prépara un projet de thèse resté inédit :  Préférant s’effacer devant Adorno, il renonça à ses recherches sur la musique enfin publiées ici. On découvre ainsi une pensée du fait musical vu comme un dépassement de la condition humaine qui s’excède dans l’écoute. Alliant saint Augustin et Heidegger, Anders voit en la musique une possibilité de détachement de soi, dans un lieu sans langage où se transmue l’intériorité du mélomane.

Vous lisez un aperçu, inscrivez-vous pour en lire plus.

Plus de Classica

Classica3 min de lecture
Jean-François Colosimo
Quelle fut votre première émotion musicale? Sans doute la voix de ma mère, la berceuse originelle du monde qui avait son timbre à ma naissance. Sinon, le chœur grégorien des veillées de Noël à l’abbaye de Frigolet dans la Provence de mon enfance. Et
Classica3 min de lecture
Perruquier-maquilleur
«Ça ne vous dérange pas si je continue de travailler pendant qu’on discute?» Sandrine Leutard, mèche de cheveux dans une main et fer dans l’autre, est affairée sur une longue perruque brune dont elle refait les boucles: «La chanteuse a très chaud pen
Classica9 min de lecture
Faire Entrer L’opéra Russe Dans Le Xxe Siècle
Prokofiev est associé à ses partitions pour piano, aux films d’Eisenstein, ou encore à Roméo et Juliette devenu un tube publicitaire. Mais ses opéras? Qui en connaît les titres? La passion de l’opéra l’a pourtant habité sa vie durant, envers et contr