Ferrovissime

050 TX : la simplicité d’une machine de guerre

Pour répondre à une commande de la DR, le constructeur Henschel confie en 1943 à la Compagnie des Forges et Aciéries de la Marine et d’Homécourt la construction de 38 locomotives de manœuvre à cinq essieux de type KDL 5 (KriegsDampfLokomotiven 5, locomotives à vapeur de guerre n° 5) sur son site de Saint-Chamond (Loire). Comme les futures

Vous lisez un aperçu, inscrivez-vous pour en lire plus.

Plus de Ferrovissime

Ferrovissime1 min de lecture
Transformations Et Évolutions ◀
- Transformations pour la manœuvre de BB 4600 en BB 4600 MV 1972 (10): 4653, 4677, 4682, 4685, 4686, 4694, 4695, 4696, 4697, 4699 1973 (3): 4675, 4676, 4681 1974 (10): 4605, 4608, 4623, 4631, 4661, 4662, 4664, 4683, 4684, 4698 1975 (11): 4585, 4589,
Ferrovissime1 min de lecture
LES ORIGINES D’ENGLISH WELSH & SCOTTISH RAILWAY EN FRANCE
En 2005, la compagnie English Welsh & Scottish Railway (EWS) démarre ses activités en France. La société a alors repris 90% du fret ferroviaire du Royaume-Uni. Pour remplacer son parc traction vieillissant, elle vient d’acheter 250 locomotives Co-Co
Ferrovissime1 min de lecture
La C 20155 Va Revivre!
Fans de machines SNCF, voilà dix ans que Heinz Peyer et Philippe Schaub rêvaient de sauver une C 20150. Livrées à la SNCF en 1962, les C 20151 à 20159 sont des petites machines à bielles bi-fréquence qui évoluaient, le plus souvent couplées en UM, da