L'Officiel Hommes Paris

MÉTAPHYSIQUE DU TRIP

“J’ai toujours été intéressé par les états de conscience modifiés et par la façon dont les gens parvenaient à avoir une expérience transcendantale, que ce soit par la prise de drogues, la prière ou la méditation.” JEREMY SHAW

Comme beaucoup d’artistes émergents, Jeremy Shaw, né en 1977, a vécu à New York puis à Londres, avant de choisir d’installer son atelier à Berlin, voilà plus de dix ans. Parce que cette ville-là plus que tout autre inspire ce Canadien d’origine. Elle est surtout et lui , confie-t-il. Artiste – il le dit sans, reconnaît-il. “Il était un peu touche-à-tout, le petit Jeremy. Son parcours artistique, il l’a commencé dans les rues de Vancouver qu’il s’amusait à recouvrir de graffitis. Et puis, comme tous les ados des années 90, il s’est pris de passion pour la vidéo. , se souvient-il. Sur les bancs de l’Emily Carr University, prestigieuse école d’art et de design de Vancouver, il s’initie à la peinture, à la sculpture, aux films. Mais son truc, c’est la musique électro. Si bien qu’il deviendra un temps DJ, se produisant du Berghain en boîtes de nuit parisiennes avec son groupe Circlesquare. , reconnaît-il. Difficile pour lui de se définir. On pourrait le dire plasticien ou vidéaste, il préfère le terme de “visual artist”:

Vous lisez un aperçu, inscrivez-vous pour en lire plus.

Plus de L'Officiel Hommes Paris

L'Officiel Hommes Paris1 min de lecture
Conversation De Style
Coiffure et maquillage : Mariona Botella. Assistant : Alberto Trabalón. Coiffure et maquillage : Lola Martinez. Set design : Cobalto Studio.Assistante photo : Clara Luz. Assistantes stylisme : Acuarela Beard et Borja Romea. ■
L'Officiel Hommes Paris2 min de lecture
Édito
“Nous ne sommes pas provocateurs. Nous voulons simplement provoquer la reflexion.” Cette phrase, tirée de la conversation entre le duo artistique Gilbert & George et le créateur de mode Jonathan Anderson, a été le point de départ de ce numéro spécial
L'Officiel Hommes Paris2 min de lecture
Stan Wawrinka, Toujours Plus Haut
Comment s’est faite votre rencontre avec Montblanc ? Stan Wawrinka : J’ai toujours beaucoup aimé la marque et notre rencontre s’est faite via des connaissances communes. La Suisse reste un petit pays! Montblanc est symbole de qualité et d’expertise