L'Officiel Hommes Paris

“JE FAIS MES FILMS COMME JE L’ENTENDS”

L’Officiel Hommes : Vous auriez presque une réputation de mal-aimé. Pensez-vous avoir cultivé dès vos débuts cette relation d’amour/ haine avec l’industrie du cinéma américain ?

Paul Schrader : Je me suis toujours débrouillé pour travailler à la lisière du système. Et puis, c’est une industrie qui n’a eu de cesse d’évoluer. J’ai débuté quand la politique des studios existait encore. Ensuite, je suis passé au cinéma indépendant. Maintenant, j’essaie de trouver ma place à l’ère du streaming. J’écris, je réalise. Je fais mes films comme je l’entends. Cette liberté, personne ne peut me la retirer. Mais quelle que soit la situation dans laquelle vous vous trouvez, la question reste toujours la même : où trouver le financement ?

Vous aviez déjà eu droit à une rétrospective au Festival de Belfort il y a quinze ans.

Vous lisez un aperçu, inscrivez-vous pour en lire plus.

Centres d'intérêt associés