Lire

QUE MA TERRE DEMEURE

LA CAMPAGNE, ENTRE ODE À LA SOLIDARITÉ ET PEINTURE D’UNE HUMANITÉ FRUSTE

« Àaucune époque, quand il s’était loué chez les autres, il n’avait fouillé la terre d’un labour si profond: elle était à lui, il voulaitLa métaphore est sans nuance. Avec Émile Zola écrit en1887 l’un de ses romans les plus controversés. Le portrait qu’il dresse de la paysannerie à la fin du xix siècle est impitoyable: âpres au gain, prêts à tout pour devenir propriétaires, violents, cédant à des pulsions sexuelles incontrôlables, ses paysans sont plus proches de l’animal que de l’homme. La violence du livre choque. Celui-ci donne à voir une campagne dure, brutale, livrée aux penchants les plus bas, une image présente, plus tard, chez les écrivains américains Erskine Caldwell, Charles Williams ou même William Faulkner, mais aussi bien avant chez d’autres auteurs français.

Vous lisez un aperçu, inscrivez-vous pour en lire plus.

Plus de Lire

Lire2 min de lecture
Un Monde En Images
Les grandes œuvres s’accordent mal au rythme des bilans annuels – et le terme si galvaudé d’« événement » n’arrange rien à l’affaire. Il faudrait une autre échelle temporelle pour saluer ces livres dont la gestation n’obéit qu’à leur propre nécessité
Lire7 min de lecture
Beaux Livres
430 P. (DONT 184 ILLUSTRATIONS), DIANE DE SELLIERS, 230 € CONTES ET LÉGENDES Au-dessus des beaux livres, il y a les livres sublimes, telle cette édition des amours de Leyli et Majnûn, vieille légende arabe que le poète persan Jâmi réécrivit au xvie
Lire1 min de lecture
L'edito De Baptiste Liger
Faire une rétrospective de l’année est à la fois un moyen de se souvenir des mois passés, de faire un état des lieux avec un certain recul, mais aussi de se projeter, déjà, dans l’avenir. En d’autres termes : que s’est-il passé ? Que reste-t-il de 20