Le français dans le monde

LA DIFFICILE COHABITATION D’ERASMUS ET DU CORONAVIRUS

Depuis sa création en 1987 jusqu’en 2013, Erasmus a permis à trois millions de personnes comme Elsa, Pia ou Céline de participer à des échanges universitaires en Europe

ynthia Salinas, 25 ans, est espagnole. Elle enseigne le français depuis un an dans un établissement privé de Valence. Son expérience de la mobilité a commencé au lycée: trois semaines dans une famille d’accueil à Besançon, en France. Puis un poste d’assistante d’espagnol dans un lycée de Haute-Savoie, après sa licence de traduction. Et entre les deux, explique Cynthia 

Vous lisez un aperçu, inscrivez-vous pour en lire plus.

Centres d'intérêt associés