L'Officiel Hommes Paris

OUVERTURE DOSSIER GLOBAL

L’idée de mode masculine est à la fois un phénomène très moderne mais aussi un concept totalement ancien et dépassé. La mode n’a pas de genre et son affectation au binaire est une construction sociale que nous laissons enfin derrière nous. a été lancé à la fin des années 1970 lorsque l’idée de la mode pour hommes est devenue plus socialement acceptable et commençait à devenir une réalité sur le marché. Depuis, bien des choses ont changé pour faire tomber les barrières des conventions, et aujourd’hui la marque mondiale vise à parler aux hommes et aux femmes en même temps. Mais deux fois par an, nous ressentons le besoin de mettre l’accent uniquement sur les hommes, en célébrant les pionniers qui repoussent avec audace les limites de la mode, de l’art et de la culture : comme notre cover-star Jared Leto ou le duo d’art légendaire Gilbert & George, avec les nombreuses tendances de la mode représentées dans notre section spéciale dédiée à la nouvelle couture, Power Off. Ensemble, ces hommes regardent le miroir de la mode pour voir d’où ils sont venus et jusqu’où ils doivent encore aller.

Vous lisez un aperçu, inscrivez-vous pour en lire plus.

Plus de L'Officiel Hommes Paris

L'Officiel Hommes Paris2 min de lectureFashion
Power Off
Vous connaissez ce look. La veste ajustée à double boutonnage, les épaules larges, le fameux ensemble trois pièces. Glorifié dans les assemblées des salles de conférence des années 80, dans les déjeuners tardifs ou les verres pris avant dîner dans le
L'Officiel Hommes Paris2 min de lectureWorld
La Voix Du Milieu
Après des décennies de travail diplomatique, les relations entre les États-Unis et la Chine s’effritent, favorisant une nouvelle ère remplie d’intolérance, de préjugés et de boucs émissaires. La jeune journaliste Jiani Liu, militante déterminée à cha
L'Officiel Hommes Paris6 min de lecture
Un Regard Singulier
Falling est, littéralement, l’histoire d’une chute – celle d’un homme, Willis (Lance Henriksen, sensationnel de nuances) frappé par une maladie neuro-dégénérative. Le film remonte patiemment le fil du temps, depuis l’enfance de son fils, John (Viggo