L'Officiel Hommes Paris

Voir DOUBLE

En tant que duo magistral, Gilbert & George exécutent à la perfection leur partition où l’un commence une phrase et l’autre la termine. Ce sont deux voix mais une réponse. Le couple d’artistes “so british” se complètent non seulement dans la pensée mais aussi dans leurs costumes-uniformes, devenus leur image de marque depuis leurs débuts, en 1967, alors qu’ils étudiaient encore la sculpture à la Saint Martins de Londres. Avec son air juvénile et sa mèche rebelle, tel un feu follet en mouvement perpétuel, l’Irlandais du Nord Jonathan Anderson semble être leur parfait opposé. Il partage son temps entre sa propre marque JW Anderson et la maison de luxe espagnole Loewe. Connu pour sa signature vestimentaire décalée, Anderson a trouvé sa dernière inspiration dans la devise de son compatriote Oscar Wilde : “Le secret de la vie est dans l’art.” Le créateur de mode ne cache pas non plus son admiration pour le travail de Gilbert & George, ayant déjà collaboré avec le duo en 2018, et nous rappelant au passage à quel point les générations continuent à s’influencer mutuellement.

L’OFFICIEL HOMMES : Pensez-vous qu’il existe une relation entre l’art et la mode?

GILBERT : Aucune. Absolument aucune. Nous n’avons jamais regardé la mode. Quand nous avons commencé à arpenter les rues de Londres en 1968, nous voulions être nous-mêmes, en grand. C’est pourquoi nous avions des costumes pour (…)

(…) pour afficher notre respectabilité. En tant que membres de la classe inférieure, nous pensons qu’il est très

Vous lisez un aperçu, inscrivez-vous pour en lire plus.

Centres d'intérêt associés

Plus de L'Officiel Hommes Paris

L'Officiel Hommes Paris2 min de lectureFashion
Power Off
Vous connaissez ce look. La veste ajustée à double boutonnage, les épaules larges, le fameux ensemble trois pièces. Glorifié dans les assemblées des salles de conférence des années 80, dans les déjeuners tardifs ou les verres pris avant dîner dans le
L'Officiel Hommes Paris5 min de lecture
Chercheurs D’aura
Karl Fournier et Olivier Marty, alias Studio KO, ont commencé par laisser leur empreinte aux pieds de l’Atlas. Entre le Maroc et eux, c’est d’abord une histoire d’amour. Discrètement mais non sans vision, ils ont gravé dans la terre crue et le béton
L'Officiel Hommes Paris2 min de lectureWorld
La Voix Du Milieu
Après des décennies de travail diplomatique, les relations entre les États-Unis et la Chine s’effritent, favorisant une nouvelle ère remplie d’intolérance, de préjugés et de boucs émissaires. La jeune journaliste Jiani Liu, militante déterminée à cha