L'Officiel Hommes Paris

POWER OFF

Vous connaissez ce look. La veste ajustée à double boutonnage, les épaules larges, le fameux ensemble trois pièces. Glorifié dans les assemblées des salles de conférence des années 80, dans les déjeuners tardifs ou les verres pris avant dîner dans le vieux Four Seasons de la rue à Manhattan. S’habiller “de puissance” a toujours été plus qu’une simple fantaisie. C’était une impertinence féroce, un style de vie qui ne se gagne pas au fil du temps, mais qui se saisit dans un accord signé en une minute, récompensé par des martinis secs avec un zest. On pourrait penser à Richard Gere avec un manteau en poil de chameau de Giorgio Armani dans ou aux chemises aux poignets retroussés que Michael Douglas porte sous des bretelles serrant la poitrine en jouant Gordon Gekko dans Alors que les femmes ont rapidement gagné les bureaux et gravi les échelons de l’entreprise, les héroïnes cinématographiques ont fait de même, vêtues de vestes à épaules rembourrées et de pulls à col roulé. Le “power suit” féminin a porté le premier coup au plafond de verre professionnel.

Vous lisez un aperçu, inscrivez-vous pour en lire plus.

Centres d'intérêt associés