Rolling Stone France

Sympathie pour le bon diable

Nils Lofgren, du E Street Band

“Keith a entendu autre chose”

JE ME SOUVIENS D’ÊTRE AU COLLÈGE ET d’entendre “Satisfaction” pour la première fois. J’étais flippé par l’effet que ça a produit sur moi. C’est un mélange du riff et des accords en dessous. C’est si électrique et puissant. Mais il y a aussi cette guitare acoustique. C’est quelque chose d’incroyable, de viscéral.

Keith a écrit des thèmes sur deux et trois notes plus puissants que n’importe quel grand solo. Il a joué la guitare lead et rythmique sur “Gimme Shelter.” Je ne pense pas que quelqu’un a créé une atmosphère aussi noire et sinistre que ça. Il y a une clarté entre ces deux guitares qui laisse un espace menaçant pour que Mick Jagger puisse chanter. J’ai entendu beaucoup de gens reprendre la chanson, mais rien ne s’approche de l’espace et de l’aspect sinistre de ces deux guitares.

Personne n’utilise mieux les accords ouverts que Keith. Je me souviens d’avoir joué le refrain de “Beast of Burden.” Je me disais : “C’est les bons accords, mais ça ne sonne pas comme Keith.” Il ne se contente pas des bons accords. Il a entendu autre chose. Et il l’a cherché et trouvé. C’est au coeur de chaque grande partie de guitare d’un disque des Rolling Stones.

Keith trouve l’accordage qui permet que le reste – les cordes mutées, etc. – ne perturbe pas ce qu’il ressent. Il supprime son corps et il n’y a plus de limites techniques. C’est la leçon qu’il nous a apprise à

Vous lisez un aperçu, inscrivez-vous pour en lire plus.

Plus de Rolling Stone France

Rolling Stone France5 min de lecture
Cinéma PLEIN D’ÉPICES
Facétie du destin ou pas, ce Dune nouvelle version donne tort à Ridley Scott, qui avait abandonné l’idée de se mouvoir dans les sables du roman-somme de Frank Herbert pour leur préférer les dédales urbains de Blade Runner. Denis Villeneuve prouve en
Rolling Stone France3 min de lecture
Black Sabbath L’expérience interdite
LA CONVERSATION VIENT à peine de se terminer que l’on est encore… sous le choc. Quelques secondes plus tôt, Tony Iommi lâchait en effet, en guise de conclusion: “Nous n’avions pas de problèmes au sein du groupe.” Ainsi, avec le temps ont disparu les
Rolling Stone France5 min de lecture
100 Ans de Combats Pour Les Droits Civiques
“Écrite par Pops Staples pour la célèbre marche Selma, à Montgomery, en 1965, interprétée par les Staple Singers, cette chanson nous plaît à tous. Elle a une énergie qu’on a voulu rendre plus rock’n’roll encore, et qui renforce l’importance de la cau