Ideat

Chiara, 50 ans de clarté

ne légende naît parfois de simples souvenirs: l’architecte italien Mario Bellini en est la preuve. En 1968, il se rappelle qu’enfant, il trouvait plus agréables les lampes dont les ampoules étaient dissimulées. À la manière de l’origami, le designer imagine d’abord une construction souple à partir d’une seule et même feuille de papier et aluminium, enroulée sur ellemême. En 1969, il dévoile sa maquette à Sergio Gandini, alors à la tête de Flos. L’éditeur est séduit. En référence à la clarté qu’il offre, le lampadaire est baptisé Bellini – aujourd’hui connu pour ses œuvres anthropomorphiques – voit en une lampe coiffée comme une religieuse. Sa particularité ? Elle est livrée dans un emballage à plat et c’est à l’usager d’assembler la feuille d’acier inoxydable sur l’élégante colonne. Une volonté du designer, qui estime que les objets doivent posséder une qualité tactile. Ainsi, avec le temps, est devenue une icône. Elle ne diffuse pas seulement la lumière de manière harmonieuse, elle affiche des traits délicats même lorsqu’elle est éteinte. Un demi-siècle plus tard, Mario Bellini la revisite. Le lampadaire, mis au goût du jour, est désormais plus solide et doté d’une ampoule LED avec variateur. Pour accompagner la lecture, Flos décline également son modèle en version miniature. Outre des bordures kaki, bordeaux ou noires, la lampe à poser se pare de finitions en nickel, en chrome ou en cuivre. Pas de doute: incarne pour toujours la créativité et le chic italien.

Vous lisez un aperçu, inscrivez-vous pour en lire plus.

Centres d'intérêt associés