L'Express

Ces tribus qui ont changé la face du monde

I L’ON EN CROIT LA BIBLE, le palais du roi Salomon, troisième roid’Israël, faisaitprèsde15 mètresdehauteur. C’estcequ’enont retenu la peinture et le cinéma : un petit Versailles lambrissé de cèdre, au x siècle avant notre ère. Mais voilà, l’archéologie n’en a jamais trouvé la moindre pierre, et la reine de Saba peut aller se rhabiller. Pour trouver un roi d’Israël historiquement crédible, il faut attendre un dénommé Omri – second couteau auquel le scribe biblique règle son compte en six versets. Ce général, né au ix siècle avant Jésus-Christ, serait pourtant le vrai fondateur d’Israël, selon l’exégète suisse Thomas Römer, professeur au Collège de France, dont il est par ailleurs administrateur depuis l’an dernier. Ce n’est pas la seule surprise du dialogue passionnant entre ce grand spécialiste de l’Ancien Testament et l’historienne Jacqueline Chabbi, son alter ego pour le Coran. Parfaitement mené par le sociologue Jean-Louis Schlegel, leur échange est digne des à ceci près que l’Arche n’est pas retrouvée à la fin.

Vous lisez un aperçu, inscrivez-vous pour en lire plus.

Centres d'intérêt associés

Plus de L'Express

L'Express3 min de lecture
Respecter L’éthique Et La Loi, Afin De Protéger La Confiance Dans La Recherche Clinique
La recherche biomédicale est indispensable au développement des connaissances et au progrès de la santé de chacun. Il ne serait pas acceptable, aujourd’hui, de proposer des traitements qui n’auraient pas été testés sur l’être humain pour garantir leu
L'Express2 min de lecture
Une Année, Un Polar: Cameroun, 1962
On avait découvert Thomas Cantaloube et sa capacité à réinventer joyeusement le roman d’aventures avec son Requiem pour une République. Il y explorait les soubresauts métropolitains de la guerre d’Algérie, jusqu’au massacre du 17 octobre 1961. Son ré
L'Express3 min de lecture
Le Sud, Capitale Deux Mois Par An
Si tout se passe à Paris de septembre à mai, les réseaux médiatiques et culturels se délocalisent l’été venu vers les régions littorales. La façade atlantique a ses amateurs, de l’île de Ré au bassin d’Arcachon, mais un contingent important reste fid