Lire

LE VOCABLE DU MOIS

« REVOYURE »

C’est à cette fichue covid 19 qu’il nous tarde de lancer un ironique « À la revoyure! » auxou »! Ne fait-il pas plus volontiers son miel, d’habitude, de et ? Et de s’interroger sur cette version linguistique d’un ascenseur social que l’on sait à d’autres égards bien poussif: peut-être, avancent d’aucuns, que les syndicats d’hier y furent pour quelque chose et que, faute de faire toujours valoir leurs vues dans les négociations, ils sont parvenus à imposer, sur ce point-là du moins, leur vocabulaire ? On l’a déjà dit dans ces pages : quand on n’a que les mots à offrir…

Vous lisez un aperçu, inscrivez-vous pour en lire plus.

Centres d'intérêt associés

Plus de Lire

Lire3 min de lecture
Corriger Toujours
Asseyons-nous devant l’écritoire, aujourd’hui, et travaillons un texte. Depuis un quart d’heure, M. Roland était immobile, les yeux fixés sur l’eau. Il soulevait par moments sa ligne au fond de la mer. « Ah ! » À l’arrière de la barque, à côté de Mme
Lire1 min de lecture
Les Yeux Revolver
Il y a des regards qu’il vaut mieux éviter de croiser. Celui de Tina, par exemple – « des yeux d’un vert propre à ses yeux, des yeux vert-de-tina, l’Amazonie vue du Ciel ». Vasco s’y perd. Du jour au lendemain, Tina devient la femme de sa vie. Problè
Lire2 min de lecture
Heureux Qui Comme Adanson…
Sur son lit de mort, un homme répète inlassablement le prénom d’une femme : Maram. Cinquante ans plus tôt, il avait quitté Paris pour les rives du fleuve Sénégal, afin de se « faire un nom dans la science botanique » et parmi les Lumières de son sièc