L'Express

La difficile expulsion des étrangers radicalisés

ouloir n’est pas toujours pouvoir. La volonté affichée et les déclarations publiques en matière de lutte contre l’immigration clandestine et la radicalisation se heurtent parfois à un fossé de la taille de la Méditerranée. Ou de la Sibérie. Depuis plusieurs semaines, le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, martèle un chiffre: 231. Soit le nombre d’étrangers en situation irrégulière inscrits au Fichier des signalements pour la prévention de la radicalisation à caractère terroriste (FSPRT), que le locataire de la place Beauvau entend faire expulser vers leur pays d’origine. Au plus vite. Il en a fait un sujet personnel. Les tableaux listant les nom, âge, origine et situation de ces individus, il les

Vous lisez un aperçu, inscrivez-vous pour en lire plus.

Centres d'intérêt associés

Plus de L'Express

L'Express2 min de lecture
« Si On Fait Exploser La Banque… »
L’examen du projet de budget rectifié pour 2022 servait de test. Et il a bien souligné les dangers que court la nouvelle majorité présidentielle. Ce n’est pas un hasard si le ministre de l’Economie, Bruno Le Maire, en pleine nuit, a soudain demandé u
L'Express4 min de lectureWorld
La Nouvelle Course Aux Étoiles
Chang’e-5 n’a ni le charisme ni le sens de la formule de Neil Armstrong. Pourtant, ce petit robot est entré dans l’histoire de la Chine au même titre que l’astronaute américain de l’autre côté de l’Atlantique: c’est lui qui a planté le premier drapea
L'Express3 min de lectureWorld
La Grande Désillusion De La « Start-up Nation » Chinoise
Alors que le secteur de la technologie semblait être l’un des derniers refuges de la mobilité ascendante, les nuages s’assombrissent et le rendent beaucoup moins attractif. La Chine est sans doute le pays où ce virage a été le plus marqué. La générat