Le Point Magazine

Cette note des renseignements restée sans suite

bdoullakh Anzorov, qui avait 18 ans, est né à Moscou de parents tchétchènes et est arrivé en France à l’âge de 6 ans. Le 16 octobre, il demande à un ami de son quartier de la Madeleine, à Évreux, dans l’Eure, de le conduire en voiture jusque dans les Yvelines. Après un détour, il passe une partie de l’après-midi autour du collège du Bois-d’Aulne, à Conflans-Sainte-Honorine. Le jeune adulte, qui présente une musculature impressionnante pour son âge, recherche Samuel Paty, un prof d’histoire-géographie qui, le 5 octobre, en cours d’éducation morale et civique, a fait plancher ses élèves de 4e sur la liberté d’expression. À l’appui de son exposé, il a présenté deux dessins caricaturant le prophète Mahomet tirés de Anzorov, qui vient d’obtenir une carte de séjour, est féru des réseaux sociaux. Son compte Twitter @Tchetchene_270 a déjà été signalé par la Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme (Licra), en, mais non violent. En garde à vue, il nie avoir eu un contact avec le terroriste. Néanmoins, il persiste à penser que Samuel Paty a fait du « . Sefrioui, lui, est idéologiquement plus aguerri. De son compagnonnage avec Dieudonné à ses attaques contre les tenants d’un islam républicain, le vétéran de l’islamisme s’agite dès qu’il croit voir la mainmise du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif) sur la politique française au Moyen-Orient ou, même, sur la gestion de l’islam de France. À la fin des années 2000, le préfet Christian Lambert avait bataillé pour le déchoir de sa nationalité. En vain. C’était après de multiples faits de violences dont les plus inacceptables, aux yeux de l’État, furent les coups de poing échangés avec les militantes et militants de l’association Ni putes ni soumises, à Montreuil (Seine-Saint-Denis), alors qu’il venait avec des complices perturber le meeting de Manuel Valls et de Jean-Pierre Brard sur le voile intégral. Et aussi pour sa proximité avec le groupe préterroriste Sirat Alizza, qui rejoint Forsane Alizza, dissous en conseil des ministres par Claude Guéant en 2012, avec lequel il a sévi contre la proviseure du lycée de Saint-Ouen qui avait réglementé le port des jupes trop longues.

Vous lisez un aperçu, inscrivez-vous pour en lire plus.

Plus de Le Point Magazine

Le Point Magazine1 min de lectureCrime & Violence
Fallait-il Prendre Darmanin Pour Cible?
Qui dit vrai? La police ou la gendarmerie? Le Service de la protection (SDLP) des personnalités ou le Groupe d’intervention de la gendarmerie nationale (GIGN)? Lors de sa venue à Satory, le 16 mars, Gérald Darmanin a visité les installations du GIGN.
Le Point Magazine1 min de lectureTechnology & Engineering
L’invention
INGÉNIERIE Une équipe du célèbre Massachusetts Institute of Technology (États-Unis) a mis au point un nouveau prototype de filtre utilisant la partie vivante du bois des arbres non florifères, appelée aubier, pour débarrasser l’eau destinée à la cons
Le Point Magazine1 min de lecture
Ici L’Impératrice
C’est une décharge intense et brutale d’hormones du stress produites par les glandes surrénales qui déforme le coeur. Le syndrome de tako-tsubo (« piège à poulpe » en japonais), qui sert de titre au deuxième album de L’Impératrice, est un chambouleme