Science & Vie

voir la vie autrement

1 Les plantes pousseraient des cris

L’expérience menée l’an dernier à l’université de Tel-Aviv a de quoi laisser perplexe. Pourtant, les faits sont là, tangibles: en plaçant leurs microphones à 10 cm de plants de tomate et de tabac installés en chambre sourde, les chercheurs ont perçu très nettement une série d’ultrasons d’environ 50 kHz. Aucun doute, ils sont bien émis par les végétaux. Mieux, ces petits “cris” se multiplient lorsque ces plantes manquent d’eau ou qu’elles sont sectionnées. “Nous ne savons pas encore comment ils sont générés, lâche Lilach Hadany, à la tête de ces travaux. Tout ce que l’on peut dire, c’est qu’ils sont porteurs d’informations sur l’état de la plante et qu’ils seraient audibles jusque 3 à 5 m de distance pour de nombreux organismes.” S’agirait-il d’un véritable langage? “On ne peut que spéculer, mais cela pourrait constituer un message d’alerte pour les autres plantes”, avance la chercheuse. Car les plantes seraient aussi capables d’entendre! L’hypothèse est moins ésotérique qu’il n’y paraît: en témoignent quelques expériences récentes; on commence même à parler de “phytoacoustique”. Une étude australienne montre ainsi que les racines du petit pois sont attirées par le bruit de l’eau qui s’écoule. Une autre que l’arabette des dames est sensible aux bruits de mastication des chenilles qui la consomment.

Et puis l’équipe de Lilach Hadany a constaté en laboratoire que les primevères soumises à un bruit de vol d’abeilles augmentaient en quelques minutes le contenu en sucre de leur nectar d’environ 20%! “Il n’y a pas de raison que les plantes se privent d’informations sonores qui leur permettraient de faciliter leur développement: or le son en est porteur! soulève François Bouteau, chercheur en éco-physiologie cellulaire au Laboratoire interdisciplinaire des énergies de demain. Tous ces travaux sont très préliminaires, mais je pense que les plantes ont tout l’équipement moléculaire pour percevoir les sons, et il ne serait pas illogique qu’elles en produisent.” V.N.

2 Les pieuvres seraient extraterrestres

Cette théorie paraît farfelue, mais on ne résiste pas à l’idée de vous la faire partager: dans une étude publiée en 2018, 33 scientifiques proposent que les poulpes seraient le résultat de l’infection de calamars par des rétrovirus extraterrestres. Pourquoi diable? Parce que leur émergence, depuis l’ancestral nautile, leur semble trop abrupte, exprime Edward Steele, immunologue australien à la tête de l’étude, qui questionne aussi l’improbable sophistication de ces animaux à neuf cerveaux.

Vous lisez un aperçu, inscrivez-vous pour en lire plus.

Plus de Science & Vie

Science & Vie2 min de lecture
Futur
ARABIE SAOUDITE CHINE ROYAUME-UNI MEXIQUE FRANCE Le projet “The Line”, porté par le prince héritier d’Arabie Saoudite Mohammed bin Salman, est pharaonique : bâtir à l’horizon 2030 un immeuble mesurant 170 km de long, 500 m de haut et 200 m de large.
Science & Vie2 min de lecture
Les Clés Pour Comprendre L’impact Des 80 Km/h
La mesure avait suscité la colère parmi les automobilistes. En 2018, la limitation de vitesse était passée de 90 à 80 km/h sur 400 000 km de routes. Mais récemment – tout comme 42 autres départements sur 96 depuis 2020 – le Puy-de-Dôme, l’Ardèche et
Science & Vie1 min de lecture
Des Gorilles Ont Inventé Un Son Pour Interagir Avec Les Humains !
Un son “quelque part entre un éternuement et une toux”, comparable à un “ahem” humain : voilà comment certains gorilles du zoo d’Atlanta, aux États-Unis, interpellent dorénavant leurs soigneurs ! Ce comportement est apparu dans le parc en 2022, et l’