Marie Claire - France

Quand l’obsession du sommeil parfait empêche de dormir

« Dormir, c’est le minimum syndical ! J’ai plus d’ambition : je veux que mon sommeil soit réparateur et qu’il tienne d’une traite sur 7 h 40, sans micro-réveils », lâche d’un ton martial Sonja, 37 ans. Depuis deux ans, cette conservatrice de musée, mère d’un enfant et en couple, ne plaisante plus avec ses nuits : « Mon sommeil, c’est ma carte maîtresse pour avoir l’esprit de repartie en réunion et des idées innovantes, ne pas développer de maladies graves et profiter de mes soirées sans être comateuse de fatigue. Aussi, je m’investis, et j’investis: j’ai un oreiller connecté, dont la température varie selon mes cycles de sommeil – celle du corps doit baisser puis remonter en fin de nuit. Je bois des infusions de passiflore et de tilleul, je fais des cures de valériane en complément alimentaire, j’ai changé de matelas et au coucher, j’active mon bracelet connecté qui analyse ma

Vous lisez un aperçu, inscrivez-vous pour en lire plus.

Plus de Marie Claire - France

Marie Claire - France3 min de lecture
Fastes And Furious
Avec ce Richard-là, on n’a pas très envie de faire copaincopain. Il conspire contre une moitié de sa famille, son frère Édouard IV en tête, œuvre à occire l’autre moitié, tout cela motivé par un appétit machiavélique du pouvoir et un ressentiment con
Marie Claire - France3 min de lecture
Contributeur-rices
Elle a shooté pour nous la mannequin Debra Shaw, figure de notre dossier beauté sur le bien vieillir. D’OÙ VENEZ-VOUS? Je suis née à Londres. Je suis arrivée en France quand j’avais 17 ans. Mes parents sont formidables: très ouverts d’esprit, humbles
Marie Claire - France1 min de lecture
La Grande Sophie
C’EST ICI QU’ELLE A COMPOSÉ ET ARRANGÉ une grande partie de son neuvième album, La vie moderne. Ici aussi qu’elle a préparé la scénographie de sa tournée actuelle. Dans son « perchoir » comme elle l’appelle, sous les toits de Montreuil, en banlieue p