Marie Claire - France

2020, année de l’éveil spirituel ?

« Je suis croyante mais je ne sais pas en quoi », estime Chloé, 31 ans. Cette jeune photographe parisienne a vécu le confinement comme « un accélérateur d’éveil». Privée de client·es, elle a été contrainte de lâcher prise. « Je m’intéresse à la spiritualité depuis plus de quinze ans, mais d’habitude, le boulot et les sorties entravent mes pratiques. Pendant deux mois, j’ai pu lire, méditer, faire du yoga. Je me suis même formée en ligne pour pratiquer des soins énergétiques. »

Chloé n’est pas la seule à s’être récemment tournée vers son monde intérieur. Si la crise du Covid-19 est encore trop récente pour que l’on mesure l’ampleur d’un éveil collectif des consciences, Éric Vinson, chercheur et spécialiste du fait religieux et de la laïcité(1) , a noté des signes. « En nous privant des divertissements extérieurs, le confinement a suscité une disponibilité qui incite à l’introspection. Même le chefLe Jour du Seigneur

Vous lisez un aperçu, inscrivez-vous pour en lire plus.

Plus de Marie Claire - France

Marie Claire - France2 min de lecture
Vanessa Bruno
Il semble y avoir trois temporalités dans votre travail: vos vêtements sont pensés pour le quotidien, vous défendez un style éternel et vous pensez au futur en optant pour une production raisonnée… J’ai toujours voulu proposer des vêtements bien fait
Marie Claire - France1 min de lecture
Époque
PHOTO DE LA SÉRIE « FRIENDS OR ENNEMIES», 2018, SANJA MARUSIC. ■
Marie Claire - France2 min de lecture
Tic Toc
« “Mamaaaan, je peux faire mon temps d’écran?” Métronomique, tel un inflexible créancier, l’enfant vient faire sa requête. Depuis qu’on a craqué pour le smartphone/la Switch/la tablette à Noël parce qu’on n’en pouvait plus de son refrain précédent, i