Guerres & Histoires

Actus

NANTES REFUSE LA CENSURE CHINOISE

oilà plusieurs années que le musée d’histoire de Nantes préparait une exposition consacrée au conquérant mongol Gengis khan (1162-1227) dont l’immense empire s’étendait jusqu’aux portes de l’Europe médiévale. L’événement s’appuyait jusqu’ici sur une collaboration avec le musée chinois de Hohhot, en Mongolie intérieure, et devait s’ouvrir en octobre au château des ducs de Bretagne. Une première fois reporté en 2021 pour cause de crise sanitaire, il l’est une nouvelle fois aujourd’hui, jusqu’en 2024, et la pandémie n’y est cette fois pour rien. Selon le communiqué du directeur Bertrand Guillet, il est en effet consécutif « » ayant eu pour effet collatéral des tentatives de censure des autorités vis-à-vis du contenu de l’exposition, ceci dans le but d’occulter l’existence d’une culture et d’une histoire mongoles propres. Les équipes du musée de Nantes, refusant de se plier au diktat de Pékin, ont donc «   ». Cette décision courageuse implique la refonte complète de l’exposition à partir de nouvelles collections provenant

Vous lisez un aperçu, inscrivez-vous pour en lire plus.

Centres d'intérêt associés

Plus de Guerres & Histoires

Guerres & Histoires1 min de lecture
Guerres & Histoire
Directeur de la rédaction: Jean Lopez, assisté de Mireille Liébaux Rédacteur en chef adjoint: Vincent Bernard Conception graphique : Agence Bleu Petrol Secrétaire de rédaction : Pierre-André Orillard Service photo : Stéphane Dubreil • Documentaliste
Guerres & Histoires1 min de lecture
Débandade Prussienne
Devant Iéna, Napoléon croit avoir affaire au gros de l’armée du duc de Brunswick : il n’y en a qu’un tiers, assez dispersé. Après avoir occupé les hauteurs devant Iéna dans la nuit du 13 au 14 octobre, l’attaque française se déploie sur 6 kilomètres
Guerres & Histoires1 min de lecture
L’autre « Beau » : Le C, Un Redoutable Prédateur Naval
Outre ses versions destinées au Fighter Command, le Beaufighter donne également lieu à de redoutables versions navales d’escorte et d’attaque antinavires confiée au Coastal Command, et pouvant notamment tirer une torpille de 450 mm, à commencer par l