Valeurs Actuelles

À La Barben, un parc pour célébrer l’âme française

Un dernier virage sur cette départementale encerclée de garrigue, de chênes verts et de cigales, et au loin apparaît l’imposant château de La Barben. Juché sur un immense rocher, il domine la Provence historique. À l’approche de la forteresse, on distingue ses créneaux et ses mâchicoulis, ses tours et ses terrasses suspendues. Construite il y a au moins mille ans, la citadelle fait comme partie du paysage, mais dans le calme apparent de la campagne provençale se prépare un changement de décor. Au pied du château, le nouveau propriétaire arpente une prairie et nous fait une visite virtuelle: ici, il reconstruira le pont d’Avignon, là, le moulin de Daudet à Font-vieille, là encore, la maison de Frédéric Mistral à Maillane. Il y aura des champs de lavande, des oliviers, un grand lac. Sur une scène de quatre hectares et devant une tribune de 2000 places, des centaines de comédiens conteront la Provence des épopées, des croisades, du roi René et de Marcel Pagnol. Ce spectacle extraordinaire viendra parachever en moins de deux ans un projet colossal qui verra le jour en juin

Vous lisez un aperçu, inscrivez-vous pour en lire plus.

Plus de Valeurs Actuelles

Valeurs Actuelles1 min de lecture
Résultats Des Banques Les Américaines Et Les Européennes Rebondissent
Pénalisées l’an dernier par l’arrêt de l’activité économique à cause de la crise sanitaire et par la hausse du risque, les banques américaines et européennes ont naturellement rebondi et affichent de solides résultats trimestriels. « L’activité s’éta
Valeurs Actuelles1 min de lectureInternational Relations
Le Groupe De Visegrád, Une Autre Europe
Constitué par la Pologne, la République tchèque, la Slovaquie et la Hongrie en 1991, le groupe de Visegrád est également connu sous le nom de V4. Il constitue un véritable ballon d’oxygène politique tant pour Varsovie que pour Budapest, qui ne sont d
Valeurs Actuelles4 min de lecture
Abdoulaye Kanté, L’épine Dans Le Pied Des Racialistes
Son inclination au consensus n’est pas du goût de tout le monde au sein de la police; un syndicaliste un brin agacé par le personnage se lâche: « Il ne dit que des banalités: la pluie, ça mouille; le feu, ça brûle… Et après? Il ne sert pas la cause,