Valeurs Actuelles

Du recueillement d’un retable médiéval au cancer imagier

Notre monde actuel est saturé d’images et ne vit parfois qu’à travers elles. « Le cancer des visuels est la manifestation d’une puissance religieuse détachée de la religion, une puissance qui une fois ses amarres rompues […] ravage le monde », explique Olivier Rey. Le philosophe, mathématicien et essayiste français analyse, dans Gloire et misère de l’image après Jésus-Christ, un très bel ouvrage, comment nous sommes passés d’« oeuvres sacrées réalisées avec art » destinées à la contemplation et à la dévotion à des « oeuvres d’art à caractère religieux » destinées à la collection et à l’admiration, engendrant ensuite la prolifération. Dans une enquête chronologique passionnante, il montre comment le christianisme, qui a conféré à l’image un statut et un véritable enjeu, a, de façon indirecte, suscité ce retournement. Une réflexion enrichissante sur l’image et le monde de l’art, agrémentée de nombreux tableaux commentés, pour notre plus grand plaisir.

Vous faites une enquête généalogique sur l’image dans notre société occidentale. Qu’est-ce qui vous a engagé dans cette entreprise?

Il y a une quinzaine d’années, lors d’un séjour à l’Université du Chili, je me

Vous lisez un aperçu, inscrivez-vous pour en lire plus.

Plus de Valeurs Actuelles

Valeurs Actuelles1 min de lecture
L’esprit Des Mots
Un homme simple — il en reste — commentait ainsi les derniers voeux du président de la République: «Plus il parle, moins on l’entend. » Un Romain n’aurait pas dit mieux. La force des paroles est en proportion inverse de leur nombre, et l’on rougit qu
Valeurs Actuelles1 min de lecture
VALEURS ACTUELLES & VOUS
CONNECTEZ-VOUS SUR BOUTIQUE.VALEURSACTUELLES.COM Cent lieux connus et méconnus de notre patrimoine. Du château de Blois à la cathédrale de Reims ou bien à Tours… Un périple foisonnant où l’on croise au détour de ces chemins la route des grands hér
Valeurs Actuelles3 min de lecture
Faux-semblant
C’est une passion commune, mon cousin, et une erreur funeste: croire qu’une main invisible ordonne les événements, qu’une confrérie de conseillers peut, comme un atelier d’horloger, maîtriser le temps et les choses. Vous trouverez toujours, à Paris,