Nous Deux Magazine

La Grande Veuve

Madeleine était orpheline. Ses parents avaient fait partie des victimes innocentes d’une insurrection menée à Paris par les républicains en 1834 contre le gouvernement de Louis-Philippe Ier .

Lors d’une charge de l’armée sur une barricade rue Transnonain, un soldat avait été tué par un habitant d’une maison proche. En représailles, ses camarades avaient massacré douze habitants et blessé de nombreux autres dont des enfants. Parmi eux, se trouvait Madeleine.

La petite avait été recueillie par sa tante. Elle vécut avec elle jusqu’à son décès, dû à la tuberculose. Madeleine avait alors 17 ans et se retrouvait de nouveau seule. Mais pas complètement abandonnée. Heureusement, sa tante, quelques mois plus tôt, l’avait fait engager comme commise dans une boulangerie, située rue Quincampoix.

C’était une bonne place, elle y était également logée et nourrie. C’est là qu’elle connut son premier amour : Pierre.

Il était son patron.

Henriette, sa femme, qui avait embauché Madeleine, n’avait rien vu venir. Elle ne pouvait imaginer que Pierre, affairé au sous-sol avec Jacques, son apprenti, à pétrir la pâte à pain et à enfourner les miches, trouverait le temps de s’intéresser à autre chose qu’à son absorbant travail. Elle ne pouvait pas se douter qu’il serait sensible aux charmes de la jeune fille. Pour Henriette, Madeleine n’était qu’une jeune fille soignée qui ne repousserait pas le client, ce qui serait bon pour le commerce. Elle serait aussi une employée docile, qui s’acquitterait de sa tâche sans se rebeller. Henriette avait d’ailleurs profité de son arrivée pour renvoyer la bonne et avait imposé à Madeleine ce travail supplémentaire.

Elle pensait être pour beaucoup dans la soumission de son employée. Elle n’hésitait jamais à lui rappeler qu’elle l’avait engagée à la demande de sa tante, et qu’au moindre faux pas, elle la congédierait. Madeleine savait à quoi s’en tenir.

Le matin, dès que le boulanger, depuis le sous-sol, criait

Vous lisez un aperçu, inscrivez-vous pour en lire plus.

Plus de Nous Deux Magazine

Nous Deux Magazine1 min de lecture
Côté Médecine Douce
Enfin des protections contre les fuites urinaires conçues avec des matériaux vraiment biologiques! Dotées d’un cœur absorbant en coton et d’un neutralisant d’odeurs, ces serviettes ont une efficacité anti-irritations cliniquement prouvée et une forme
Nous Deux Magazine13 min de lecture
Parmi Les Moutons D’Australie
Les bâtiments de Beskin Farm apparurent au loin dans un halo de vapeur brumeuse qui aurait pu faire penser à un mirage. Erin avait quitté Melbourne tôt le matin par la highway qui rejoignait Adelaïde à travers les immenses paysages de l’Outback austr
Nous Deux Magazine4 min de lecture
Comment Redonner Du Sens À Son Quotidien
Avec le confinement, nous avons eu le sentiment d’être enfermées dans une vie trop répétitive, morose et contraignante. Du coup, après ces vacances qui ont été une vraie bouffée d’oxygène pour beaucoup, on appréhende de retourner à notre train-train.