ELLE Décoration France

Les nouveaux chercheurs de trésors

“LE COLLECTIONNEUR D’AUJOURD’HUI RECHERCHE L’AUTHENTIQUE. LE PLAISIR EST AU CENTRE DE SA QUĒTE”

EMMANUELLE LUCIANI

Historienne de l’art, commissaire d’exposition, directrice artistique de Southway Studio (lieu hybride mêlant résidences d’artistes et chambres d’hôtes), Emmanuelle Luciani décloisonne tous les domaines artistiques. En plus d’enseigner l’histoire sociale de l’art à Sciences-Po Aix, elle milite pour le retour du décoratif et de l’art domestique.

Y a-t-il une nouvelle génération de collectionneurs ?

E. L. Oui, on s’éloigne des collectionneurs des années 80-90 qui étaient des « consommateurs ». Financiers ou banquiers, souvent très riches, ils ont fait exploser le marché de l’art. C’est le moment où l’on a assisté à l’avènement du street art, du culte du « cool », facilement lisible même sans « éducation artistique ». Le collectionneur d’aujourd’hui est en rupture avec ce système, il replace le plaisir au centre de sa collection. Il ne cherche pas à faire de l’esbroufe, il choisit ce qu’il collectionne. Au-delà de toute considération marchande, il cherche l’authentique, un retour aux valeurs de l’intérieur, ce que j’appelle l’art domestique. Il ne détache plus l’art de sa pratique, il veut savoir d’où vient l’objet, qui le fabrique, quelle est son histoire…

Comment l’actualité impacte-t-elle le collectionneur ?

Le confinement a été un coup d’accélérateur dans la manière de chiner. Les collectionneurs cherchent à créer un intérieur qui ait du sens. Ils veulent des pièces qui ont une histoire. Ils se reconnectent au mode de production des œuvres, sont soucieux de la provenance, du type de fabrication. Cette époque de crise n’est pas sans rappeler l’essor des arts décoratifs de l’entre-deux-guerres. L’art entre dans la maison pour y insuffler de l’âme

Vous lisez un aperçu, inscrivez-vous pour en lire plus.

Plus de ELLE Décoration France

ELLE Décoration France5 min de lecture
Nouvel Âge D’or
Qui aurait pu imaginer il y a tout juste cinq ans que les citadins déferleraient dans des cours du soir pour apprendre l’art du tournage et du colombin? Quand elle a commencé à se former en 2014, Stéphanie Pigaglio, ex-chef de projet dans le digital,
ELLE Décoration France2 min de lecture
Nouveau Dēpart
L’architecte d’intérieur Margaux Lally a un attachement immuable à cet appartement lyonnais : elle l’habite depuis l’âge de ses douze ans, autrefois avec ses parents et ses deux soeurs, aujourd’hui avec son compagnon Luc Berger, également architecte
ELLE Décoration France1 min de lecture
ELLE Decoration
PRĒSIDENTE-DIRECTRICE DE LA PUBLICATION CLAIRE LĒOST DIRECTRICE DE LA RĒDACTION DANIĒLE GERKENS RĒDACTRICE EN CHEF Clémence Leboulanger DIRECTION ARTISTIQUE Mari Pietarinen SECRĒTAIRE GĒNĒRALE DE LA RĒDACTION Pascaline Verdun Océane Algaron 1846, Mau