L'Express

Les personnes de pouvoir

n jour, dans quelques millénaires, on parlera des femmes, de l’emprise que certaines ont exercée sur des enfants, jusqu’à l’abus, et de l’impunité dont elles auront joui, etc. On en trouvera immanquablement parmi celles qu’on appelle aujourd’hui pudiquement des femmes puissantes. C’est pas d’main la veille. Pour l’instant, c’est le tour des hommes. Et ça ressemble à un jeu de massacre. Avec cette (Casterman), scénarisé par Pierre Péju, écrivain. C’est souvent ce qui manque dans les BD: un écrivain. C’est-à-dire un professionnel apte aux dialogues et aux constructions dramatiques rendant la lecture agréable, l’histoire crédible et le sens compréhensible. Certains profitent d’ailleurs de ces capacités pour délivrer des messages, et c’est moins bien. Le suprême talent de l’écrivain étant de ne délivrer qu’une partie infime de ce qu’il croit, afin de laisser au lecteur l’ineffable bonheur de se reconnaître dans le miroir que lui a tendu l’écrivain.

Vous lisez un aperçu, inscrivez-vous pour en lire plus.

Centres d'intérêt associés

Plus de L'Express

L'Express1 min de lecture
Visitez Le Vignoble À L’occasion Des Journées Particulières
Cette année, les Journées Particulières prennent une dimension nouvelle chez Ruinart, avec pour la première fois un accueil dans le vignoble afin de parler de la biodiversité et de partager le goût de l’excellence. À cette occasion, les visiteurs pou
L'Express4 min de lecture
Transmettre, C’est Redonner Confiance À Des Milliers De Jeunes
Selon un rapport parlementaire sur les effets de la crise du Covid-19, un jeune sur six a arrêté ses études après la crise; 38 % travaillent dans le cadre d’un contrat précaire et 43 % des non diplômés n’ont pas accès à internet. « Dans ce contexte,
L'Express3 min de lecture
Philippe Godoy Aura Passé Sa Vie À Fouiller Une Phrase Du « Guépard »
S’il est vrai qu’une phrase lue dans un livre suffit à engager une vie, on en connaît qui passent leur vie à creuser une phrase. Ils confesseront que toute leur vie n’aura pas suffià en épuiser le sens. Encore ne s’agit-il pas là de traducteurs du Ba