Les Cahiers de Science & Vie

ART RUPESTRE ET DATURA : ÇA PLANE CHEZ LES CHUMASH

Californie, le site d’art rupestre de Pinwheel Cave vient de faire une surprise aux chercheurs de l’université du Lancashire central (Royaume-Uni): ils ont découvert que les tribus autochtones y auraient pratiqué des en anglais)… qui représenterait en réalité l’ouverture d’une fleur de datura. De plus, des dizaines de résidus de plantes étaient logés dans les fissures du plafond. Leur analyse a révélé la présence d’alcaloïdes hallucinogènes et la microscopie électronique à balayage a confirmé que les fibres étaient issues de l’espèce . La mise en évidence de traces de mastication suggère qu’elle était consommée sous forme de chiques. « », souligne David Robinson. De nos jours, la tribu locale tejon, apparentée aux Chumash, n’utilise plus la datura en raison de sa dangerosité. « », indique l’archéologue. Toutefois, la documentation atteste d’anciennes traditions: « toloache. » Les peintures de Pinwheel Cave témoigneraient donc d’un rôle culturel pivot de cette pratique, et non de l’obtention de visions quelconques obtenues sous transe.

Vous lisez un aperçu, inscrivez-vous pour en lire plus.