Science & Vie

Pas qu’une simple affaire de reproduction

Des dauphins bisexuels; des albatros, des manchots ou encore des crabes homosexuels; des vaches qui s’adonnent au plaisir du cunnilingus; des ours à celui de la fellation… sans oublier la masturbation, les relations interespèces, l’infidélité, les ménages à trois, voire les harems ! Contrairement à une idée reçue tenace, l’humain est loin d’être la seule espèce pour laquelle la sexualité ne se limite pas à la reproduction. Dans la nature aussi, on trouve de multiples exemples de comportements s’apparentant plus à des pratiques sociales et “culturelles” qu’à des actes destinés à assurer la pérennité des espèces. Bienvenue dans un monde à l’inventivité érotique sans borne.

, affirme Thierry Lodé, spécialiste de la sexualité des animaux au laboratoire d’éthologie animale et humaine EthoS, s’étonne Thierry Lodé. Car loin de n’être observés que chez les individus captifs ou dans les laboratoires, ces comportements sexuels regorgent dans les populations sauvages, et dans une myriade de conditions écologiques.

Vous lisez un aperçu, inscrivez-vous pour en lire plus.

Plus de Science & Vie

Science & Vie2 min de lecture
Les Chimpanzés Souffrent De Nos Pratiques Agricoles !
#CARTE BLANCHE Depuis 2008, notre travail, à mon mari et moi, consiste en la longue et difficile tâche de gagner la confiance d’une centaine de chimpanzés sauvages à Sebitoli, en Ouganda. L’objectif ? Comprendre comment cette communauté vit tandis qu
Science & Vie2 min de lecture
Maupertuis Vs Cassini : La Terre Est-elle Aplatie Aux Pôles ?
La chronique de Gautier Depambour Doctorant en histoire des sciences au laboratoire Sphere La Terre a-t-elle la forme d’une orange, légèrement aplatie aux pôles, ou est-elle au contraire allongée comme un ballon de rugby ? En assimilant notre planète
Science & Vie1 min de lecture
Le Cou Des Girafes Serait En Fait Un Avantage Guerrier
Pourquoi les girafes ont-elles un si long cou ? Longtemps, l’hypothèse qui a prévalu est celle d’une sélection liée aux ressources alimentaires : les girafes les plus grandes, parvenant mieux à atteindre les feuillages les plus hauts, ont été favoris