Lire

QU’EST-CE QU’ON ÉCRIT ? S’égayer ou s’égailler ?

Tout semble décidément avoir conspiré, dans l’histoire de la langue, à entretenir la confusion entre ces deux verbes. Leurs étymologies respectives, d’abord :, l’un apparaissant à la fin du xii siècle avec le sens de « se disperser », un autre le suivant de cinquante ans à peine avec celui de « se réjouir ». Force est de reconnaître ensuite que le contexte n’a fait que brouiller un peu plus la frontière censée séparer ces deux termes. Quand s’égaille une volée de garnements, elle le fait rarement dans un silence recueilli et, pour peu que l’on soit à la sortie de l’école, les cris de joie ne donnent pas leur part au chien. On ne s’étonnera donc pas que l’usager soit tenté par la graphie qui lui est la plus familière, qu’il soit question de « s’éparpiller » ou de « devenir gai ». Le seul rempart, jusqu’ici, était l’oral: se prononce en principe comme , comme . C’était malheureusement compter sans le Petit Robert, qui, depuis peu, et sous la pression d’un usage de plus en plus hésitant, tolère pour ce dernier les deux prononciations. Pourvu qu’il ne fasse pas de même prochainement pour le verbe , la confusion avec devenant de plus en plus fréquente au cœur des copies, c’est un ancien prof qui vous le dit…

Vous lisez un aperçu, inscrivez-vous pour en lire plus.

Centres d'intérêt associés

Plus de Lire

Lire3 min de lecture
Vous Avez Dit Bizarre ? Les Adaptations Les Plus Improbables
Thirst n’est pas seulement le premier film fantastique du maître du thriller coréen Park Chan-wook, c’est aussi une adaptation (presque) fidèle de Thérèse Raquin de Zola, dont il reprend les grandes lignes. Les personnages vampires puisent à la sourc
Lire1 min de lecture
La Belle Part Des Choses
Pour les éditeurs en sciences humaines, la quadrature du cercle se résume à deux mots: comment être à la fois accessible et exigeant ? Pour mener à bien ce beau programme, les éditions Éliott lancent « La Part des choses », une collection destinée à
Lire1 min de lecture
Supplément Numérique « Vive Le Livre Audio ! »
C’est un essor aux airs de phénomène. Ainsi, de mois en mois, le livre audio touche davantage de lecteurs-auditeurs, désireux pour diverses raisons d’entendre une (ou des) voix incarner un texte. Il convenait dès lors de revenir sur cet engouement à