Lire

Vert comme l’enfer

Dans les premières lignes du , précédent roman de Michael Farris Smith, un enfant était abandonné devant une permanence des’éloignait dans un nuage de poussière. Cette Cadillac, ses occupants, on les retrouve dans , nouvelle chronique gothique d’une région non seulement désertée, mais livrée aux étreintes vénéneuses du kudzu, une plante invasive qui (tout, ici, est symbole) étouffe les collines ondoyantes.

Vous lisez un aperçu, inscrivez-vous pour en lire plus.

Centres d'intérêt associés