L'Express

Mais où sont passés les syndicats?

ls sont enfin sortis des garages. Confinés depuis plus d’un an pour cause de coronavirus, ce 1er mai, les ballons syndicaux flottent de nouveau au vent dans les rues de Paris. Malgré le crachin, plusieurs milliers de personnes battent le pavé dans une ambiance festive, répondant à l’appel unitaire de la CGT, Force ouvrière, la FSU et Solidaires. En tête de cortège, le leader cégétiste, Philippe Martinez, a les yeux qui pétillent. Réforme de l’assurance-chômage, plans de restructuration, suppressions d’emplois, casse des services publics… La liste des griefs de celui qui

Vous lisez un aperçu, inscrivez-vous pour en lire plus.

Plus de L'Express

L'Express2 min de lecture
L’art Délicat Du Massage Facial Japonais
Mobilier en noyer, béchers de chimiste, flacons d’apothicaire, robinetterie ancienne… Nichée au coeur du Marais, à Paris, la boutique Buly reprend tous les codes des officines du xixe siècle. Si la maison offre un voyage dans l’histoire parisienne, e
L'Express3 min de lecture
Le Désespérant Refus Du Nucléaire
Invité à visiter l’usine de recyclage et de retraitement nucléaire Orano de La Hague (Manche), j’ai pu une fois de plus constater l’excellence française dans l’atome et regretter que, pour des raisons idéologiques, cette filière ne soit pas encouragé
L'Express3 min de lecture
Courrier
Laurent Opsomer, Saint-Amand-les-Eaux (Nord) En 2011, un policier municipal d’Argelès-sur-Mer (Pyrénées-Orientales) était violemment agressé par un individu armé d’un couteau, qui avait tenté de lui porter un coup à la gorge afin de s’emparer de son