Science & Vie

Maladies neurologiques La piste des rétrovirus endogènes

En avril dernier, deux équipes de chercheurs ont annoncé avoir fait une découverte étonnante. En Italie d’abord, l’équipe de Claudia Matteucci, de l’université Tor Vergata de Rome, a analysé le sang de 30 patients atteints du Covid-19. Or certaines de leurs cellules du système immunitaire, les lymphocytes T, exprimaient une protéine très particulière, qui n’a pas été retrouvée dans le sang de 17 donneurs non atteints par la maladie. Surtout, plus le pourcentage de lymphocytes T exprimant cette protéine était élevé chez un patient, plus les symptômes respiratoires étaient graves.

Au Centre international de recherche en infectiologie de Lyon, l’équipe de Branka Horvat a, suite à cette nouvelle, décidé de mettre en contact des cellules issues du sang de donneurs sains avec le virus SARS-CoV-2. Bingo : les lymphocytes de 20 % des donneurs se sont également mis à exprimer cette protéine. L’infection au Covid semble bien en activer la

Vous lisez un aperçu, inscrivez-vous pour en lire plus.

Plus de Science & Vie

Science & Vie1 min de lectureBiology
Notre deuxième ADN
Les mitochondries sont localisées dans le cytoplasme, entre la membrane et le noyau. Ces organites chargés de fournir de l’énergie à la cellule contiennent un ADN circulaire qui code pour des protéines mitochondriales. Le génome de cet ADN mitochondr
Science & Vie3 min de lecture
LA CULTURE POP Accro Aux Experts
Les Experts (et ses dérivés Les Experts: Miami, Les Experts : Manhattan, Les Experts : Cyber), Dexter, Bones, Body of Proof, RIS Police scientifique, Rizzoli & Isles, Balthazar... et tant d’autres ! Ces dernières années, nos écrans ont été envahis de
Science & Vie1 min de lecture
En Bref
2 C’est le nombre de rhinocéros blancs utilisés en Afrique du Sud comme cobayes pour une expérience visant à protéger leur espèce. L’expérience consiste à rendre les cornes de ces jeunes mâles radioactives, afin de piéger les cargaisons des trafiquan