Lire

« NOUS SOMMES DÉSESPÉRÉMENT EN QUÊTE D’HISTOIRES QUI NOUS CONSOLENT »

SON LIVRE NOUS PARLE DE NOTRE HUMANITÉ ET NOUS APAISE

Elle est belle et droite, le front haut, elle parle franc, sans complaisance mais avec bienveillance : c’est ainsi qu’elle s’occupe des autres. Delphine Horvilleur, l’une des rares femmes rabbins en France, a traversé les premiers mois de la pandémie avec le sentiment réconfortant qu’elle pouvait être utile. Elle a écouté ceux, très nombreux, qui ne pouvaient accompagner leurs proches jusqu’à la fin. Et elle a écrit ce beau livre, nourri d’expériences personnelles et de références religieuses, empreint de gravité mais aussi plein d’humour : Vivre avec nos morts. En ces temps de crise, de peur collective et de proximité avec la mort, l’ouvrage a reçu un très bel accueil. Loin de nous accabler, il nous parle de notre humanité et nous apaise. Il ne faut pas oublier, rappelle l’auteure, qu’en hébreu « cimetière » se dit « maison des vivants ».

Nommée rabbin à New York il y a tout juste treize ans (l’âge de la bar-mitzvah pour les jeunes garçons juifs), Delphine Horvilleur a voulu vaincre les réticences en France et imposer avec douceur un judaïsme libéral, ouvert au dialogue avec les autres religions. En souvenir de ses grands-parents maternels déportés, elle se devait de lutter contre le conservatisme et d’avoir une « plus-que-vie ». Et la voici aux bords des tombes, trouvant les mots justes pour restituer l’existence du disparu en un récit clair, à la fois personnel et objectif, mais respectant toujours une distance intelligente.

Être rabbin, c’est être un conteur, dit-elle. Ce n’est pas saturer l’espace de foi et de liturgie, c’est parler à ceux qui restent, de la vie. Beaucoup lui disent : Elle s’en amuse mais accepte la terminologie. Elle apprend beaucoup sur elle en parlant aux autres, qu’il s’agisse d’un enfantvenus dire adieu à leur psychiatre ou de « la fille de Birkenau », Marceline Loridan-Ivens, qui gardera jusqu’au bout son esprit malicieux.

Vous lisez un aperçu, inscrivez-vous pour en lire plus.

Centres d'intérêt associés

Plus de Lire

Lire1 min de lecture
LES ÉCRIVAINS DE LiRE magazine littéraire
Dans De la justification, le sociologue Luc Boltanski s'était déjà penché sur le phénomène de la dispute, qui doit mener vers un « terrain d'entente » plus ou moins stable, jusqu'à ce que surgisse une dispute nouvelle qui « stabilise » à nouveau la r
Lire1 min de lecture
Et Aussi…
Cette histoire vraie aurait fait rêver Proust. D'un côté, une jeune fille, MariePierre de Cossé-Brissac, issue de la fine fleur de l'aristocratie française. De l'autre, un jeune homme, Simon Nora, qui vient de l’élite juive. La guerre leur tombe dess
Lire1 min de lecturePoverty & Homelessness
Misère en Lumières
Eclairer le présent par le passé : telle est la tâche que s'est assignée Laurence Fontaine, directrice de recherche au CNRS et déjà autrice en 2008 d'une Économie morale, sous-titré Pauvreté, crédit et confiance dans l'Europe préindustrielle. Avec ce