Pleine Vie

Josiane Balasko L’HUMOUR EN PARTAGE

Bonne vivante, l’héroïne de comédies modernes devenues cultes a son franc-parler. Des rires ponctuent la conversation. Son style – un humour caustique empreint de conscience sociale – pointait déjà dans sa première pièce en 1971, Quand je serai grande, je serai paranoïaque. Depuis, la figure féminine la plus décomplexée du Splendid a tourné une centaine de films, signé des mises en scène de cinéma et de théâtre, écrit des pièces et des romans… Après Retour chez ma mère (2016, 2,2 millions d’entrées), Jacqueline est désormais hébergé chez sa fille (Mathilde Seigner) le temps des travaux (interminables) de son appartement. Il faut la voir chanter Vanina, de Dave, faire la guerre des torchons (ceux pour les verres et ceux pour les mains) ou trembler devant sa mère de cinéma, Line Renaud.

“Je n’entrais pas

Vous lisez un aperçu, inscrivez-vous pour en lire plus.