L'Express

« La vaccination anti-Covid est en train de devenir une norme sociale »

Ne laisser personne de côté, convaincre les réticents, atteindre l’immunité collective en protégeant aussi les adolescents, quitte à aller vacciner jusque dans les collèges et les lycées: voilà les principales préoccupations du moment du Pr Alain Fischer, le « M. Vaccin » du gouvernement. Le président du Conseil d’orientation de la stratégie vaccinale les détaille pour L’Express, avec le pharmacien hospitalier Christophe Bardin, également membre du Conseil.

La vaccination contre le Covid-19 est désormais ouverte à tous les adultes. Comment envisagez-vous cette nouvelle étape de la campagne?

Le premier défi, c’est évidemment le nombre. Près de 20 millions de citoyens deviennent éligibles: il va falloir faire face. Dans la durée, je n’ai aucune inquiétude, tous ceux qui souhaitent être protégés le seront. Mais l’ouverture ne signifie pas forcément une vaccination immédiate pour tous. Actuellement, plus de 600 000 personnes sont vaccinées en moyenne chaque jour. Nous pourrons peut-être aller un peu plus loin, mais toucher tous les adultes prendra de toutes les façons du temps. Les vacances d’été ajoutent un degré de complexité, car il faudra être en mesure de planifier la seconde dose. J’imagine que l’on pourra faire preuve d’un peu de pragmatisme sur l’espacement entre les deux injections, à cette occasion, pour tenir compte des départs en vacances. Enfin, même si la question ne se pose pas immédiatement, nous

Vous lisez un aperçu, inscrivez-vous pour en lire plus.

Plus de L'Express

L'Express5 min de lecture
Mobilité Partagée, La Nouvelle Donne
Conçues par des jeunes pousses, souvent en partenariat avec des collectivités territoriales, ou avec des opérateurs de transports publics, de nouvelles solutions de mobilité partagée fleurissent partout en France. Avec une promesse pour les usagers:
L'Express1 min de lecture
« King Kazu », Symbole D’un Japon Vieillissant
C’est le transfert de l’année dans le foot japonais. Pas le plus cher, mais le plus médiatisé. Le 11 janvier, à 11 h 11 en référence à son mythique n° 11, Kazuyoshi Miura, alias « King Kazu », a officialisé son départ du Yokohama FC, club de deuxième
L'Express3 min de lecture
Pour En Finir Avec L’obsession Politique Du Changement
Voici venue l’heure quinquennale où, réunis en de secrets conclaves, d’augustes esprits vont inventer les réformes qui tisseront l’avenir de notre pays. Groupes de travail, ateliers d’experts, réunions thématiques: oui, voici l’heure où se concoctent