Lire

Judith Duportail Amours (et fatigues) passagères

Non, ce n’est pas parce que c’est l’été que nous consacrons deux pages à l’amour. Mais parce que les relations amoureuses constituent LE sujet de la littérature, des arts, de nos conversations et même, parfois, des essais… Les questionnements sur la quête de l’amour via les applications ne sont pas récents. Il y a quelques mois, Eva Illouz et Marie Bergström s’y intéressaient dans leurs livre respectifs 1 . La première dénonçait le caractère ultra-capitaliste de la chose, qui faisait de chaque profil un produit,

Vous lisez un aperçu, inscrivez-vous pour en lire plus.

Centres d'intérêt associés