Le Journal du dimanche

Le général providentiel

Dans le propre à la politique française, on trouve toujours une grenouille qui se voudrait plus grosse que le bœuf au pouvoir, encouragée qu’elle est par toute une flottille de têtards (banquiers, journalistes, experts) qui lui soufflent des gentillesses s’appelle Philippe de Montjoie, général qui, par son intégrité apparente, et aussi, un peu, Benjamin Strada, double littéraire de l’auteur. Lors d’un voyage en couple gay à Miami, (ville et sans librairie mais pleine de magasins Abercrombie), Strada se laisse embarquer dans une sorte de conspiration préélectorale qui va l’amener à devenir la plume du militaire providentiel. Il a de la chance : d’après la rumeur, Laurent Joffrin était sur le coup. Ainsi en va-t-il dans cette satire hilarante où le vrai et le pas-tout-à-fait-faux marchent main dans la main… On y croise, par exemple, le ministre Clément Beaune, ou bien Jean-Louis Borloo et ses ainsi qu’une foule de créatures de pouvoir revêtues de pseudonymes transparents – tel l’avocat Mollard… On y voit aussi la compétence et la culture s’allier à la vulgarité et au mensonge pour partir en campagne.

Vous lisez un aperçu, inscrivez-vous pour en lire plus.