Soir mag

En 1885, on le surnomme « Saligaud II »

En 1885, on le surnomme « Saligaud II » Aucun doute: Léopold II avait beaucoup de « courtisanes », en Belgique aussi. Mais curieusement, on trouve très peu d’informations à ce sujet. Même l’historien flamand Bram Bombeek, auteur d’une thèse intitulée « À bas le Sexe-Cobourg », il est le tout grand spécialiste de la

Vous lisez un aperçu, inscrivez-vous pour en lire plus.