Le Journal du dimanche

Les larmes de Ghazaal en quittant Kaboul

Elle se sera contenue pendant tout l’entretien par téléphone pour finalement craquer vers la fin. Ghazaal Habibyar n’a pu endiguer le flot de larmes qui la submergeait. Évoquant avec douleur son départ précipité de Kaboul en août dernier, et surtout toutes ces femmes courageuses qu’elle a laissées derrière elle. « Je me sens tellement coupable, j’ai dû choisir entre elles et mes enfants. »

Un choix cornélien que cette mère aimante souffle-t-elle, Évacuée avec plus de 600 autres personnes, treize jours après l’entrée en ville des talibans, Ghazaal Habibyar se trouve désormais en Albanie dans une sorte de village de vacances transformé en camp d’accueil pour réfugiés. C’est là qu’elle attend de savoir, avec son époux et leurs trois enfants, vers quel pays la famille sera définitivement accueillie.

Vous lisez un aperçu, inscrivez-vous pour en lire plus.

Centres d'intérêt associés

Plus de Le Journal du dimanche

Le Journal du dimanche3 min de lecture
Paris, Nouvel Écrin De Bulgari
Les créations maison sont bien là : une montre Octo Finissimo, sacrée Aiguille d’or cette année à Genève, et une bague en or jaune B.Zero1. Jean-Christophe Babin, PDG de la marque de joaillerie Bulgari, est arrivé toutes griffes dehors au 30, avenue
Le Journal du dimanche5 min de lecture
Joséphine Baker : Le Roman D’une Résistante
À quelques heures de l’entrée de la première femme noire (et sixième femme) au Panthéon, mardi à Paris, on pouvait imaginer que son existence avait été examinée sous toutes les coutures. Mais, dans les mille vies de Joséphine Baker, danseuse, chanteu
Le Journal du dimanche8 min de lecture
Enfin Les Cadeaux
Produit en petite quantité, ce porto Tawny millésimé 2007 exprime avec précision et finesse le caractère du vignoble de Quinta do Noval, propriété d’Axa Millésimes. Style oxydatif accompli, notes d’épices et de réglisse accompagnées de saveurs d’aman