Les Cahiers de Science & Vie

Une véritable folie religieuse a fait des femmes l’origine des malheurs du monde

Cahiers de Science & Vie: Quel a été, selon vous, le processus de construction du mythe de la sorcière?

 Il y a en réalité deux « sorcières», dont les images se sont rapprochées. La première est une sorcière du monde rural – ou un sorcier – qui pratique une magie opérationnelle pour faire le bien ou causer des torts. Pendant longtemps, on ne la poursuit pas: tout au plus critique-t-on ses superstitions. Mais au début du XV siècle, l’Église catholique connaît une énorme crise: schismes, papes, antipapes… Et à l’époque du concile de Bâle (1431-1449), certains lettrés découvrent avec ravissement une forme d’intolérance extrême. Jusque-là, on considérait en effet que si le démon existait, il pouvait seulement pénétrer dans l’esprit humain, en particulier dans les rêves, et faire dévier de la route chrétienne. Or ces extrémistes, que l’on trouve ensuite dans les rangs des catholiques, mais aussi des protestants, puisent dans les chasses aux hérétiques –. Il faudra cependant attendre un siècle, c’està-dire 1580, pour que cette théorie d’une réalité physique du diable passe dans la justice laïque.

Vous lisez un aperçu, inscrivez-vous pour en lire plus.

Centres d'intérêt associés

Plus de Les Cahiers de Science & Vie

Les Cahiers de Science & Vie1 min de lecture
Ces empreintes Bousculent L’histoire De L’amérique
Datée de 23000 à 21 000 ans et trouvée dans le parc national de White Sands au Nouveau-Mexique, une série d’empreintes pourrait bien réécrire l’histoire du peuplement des Amériques. « On pensait autrefois que les premiers à atteindre le Nouveau Monde
Les Cahiers de Science & Vie2 min de lecture
Nantes Retrouve La Mémoire De Ses Esclaves
L’ABÎME, NANTES DANS LA TRAITE ATLANTIQUE ET L’ESCLAVAGE COLONIAL, 1707-1830 MUSÉE D’HISTOIRE DE NANTES, CHÂTEAU DES DUCS DE BRETAGNE Jusqu’au 19 juin 2022 En commémoration des 20 ans de la loi Taubira reconnaissant la traite et l’esclavage en tant q
Les Cahiers de Science & Vie6 min de lecture
Kalarippayatt, L’art De Tuer Et De Soigner
Pieds nus, le corps huilé, les combattants évoluent dans une chorégraphie guerrière et animale, sans jamais se perdre des yeux. Sur le sol en terre battue, ils bondissent, virevoltent, courent, esquivent, contreattaquent, lancent leurs jambes jusqu’a