L'Express

La vie cachée

’est un passe-temps d’enfant, au camp d’internement de Beaune-la-Rolande: les gamins jouent à la rafle, à « moi, je t’arrête », raconte Arlette Testyler, ancienne petite fille cachée. C’est un papier avec la mention « juifs utiles », qui fait espérer quelques semaines supplémentaires de survie. C’est un attroupement de badauds, quand la famille Weissman est escortée par la police jusqu’à la place des Abbesses, direction (Alisio), qui paraît ce 21 octobre, la documentariste Sophie Nahum recueille la parole des derniers survivants de cette génération d’enfants juifs placés clandestinement pendant la Seconde Guerre mondiale. Cet ouvrage fait partie d’un projet commencé en 2017, qui comprend série de témoignages sur les survivants des camps de concentration; plus qu’un livre puisque chaque rencontre fait l’objet d’une vidéo diffusée sur le site dédié.

Vous lisez un aperçu, inscrivez-vous pour en lire plus.

Centres d'intérêt associés